Un nouveau départ

Près de 40 % des étudiants se réorientent à l’issue de leur première année universitaire. Un chiffre impressionnant, qui explique sans nul doute le « boom » des rentrées décalées ces dernières années dans les établissements d’enseignement supérieur. Les procédures d’orientation, commencées de plus en plus tôt dans la scolarité, peuvent conduire à des erreurs, des choix d’études trop vite arrêtés, un sentiment d’échec et, à terme, un risque de décrochage. Une seconde chance est encore possible, à condition d’être bien informé des possibilités d’accueil des établissements. C’est pour permettre ce second départ que nombre d’écoles de commerce, d’ingénieurs, certains IUT et des STS proposent aujourd’hui des rentrées décalées, de janvier à mars. Une seconde chance qui nécessite une réelle implication, un travail intensif pour rattraper les mois perdus. Ce supplément n’a d’autre ambition que de vous donner les clés pour réussir ce tournant, vous aider à vous poser les bonnes questions et à recenser les formations proposant des rentrées décalées, et vous éclairer sur les procédures de recrutement. De quoi reprendre confiance en vous.


Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Rentrée décalée | 2018
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu