Seconde Guerre mondiale : Chronologie du système concentrationnaire nazi

Histoire
Collège, Lycée


Chronologie du système concentrationnaire nazi (1933-1945)

 

Chronologie des mesures antisémites nazies et des débuts de la Shoah

30 avril 1933 - loi instaurant un numerus clausus dans les écoles et universités allemandes
29 septembre - loi interdisant aux Juifs d'être propriétaires de terres allemandes
4 octobre - interdiction aux Juifs en Allemagne de publier des journaux
17 mai 1934 - les juifs sont privés d'assurance-maladie
22 juillet - interdiction pour les Juifs, en Allemagne, d'obtenir un diplôme de droit
21 mai 1935 - les juifs sont exclus du service militaire en Allemagne
15 septembre - lois de Nuremberg
janvier 1937 - adoption de lois allemandes interdisant aux juifs l'exercice de dizaines de professions dont comptables, restaurateurs, pharmaciens, docteurs, banquiers, professeurs pour Allemands, infirmiers, suppression des allocations familiales pour les Juifs
26 avril 1938 - adoption dans le Reich d'une loi exigeant des Juifs qu'ils annoncent leurs propriétés et leurs biens
14 juin - loi allemande pour l'enregistrement des commerces tenus par des Juifs
6 juillet - adoption dans le Reich d'une loi obligeant les Juifs à cesser toute activité commerciale
25 juillet - tous les médecins juifs sont interdits d'exercer dans le Reich
17 août - les Juifs du Reich reçoivent l'ordre de faire figurer Israël ou Sarah au côté de leur nom sur les documents officiels
27 septembre - les Juifs sont interdits d'exercer une activité juridique dans le Reich
5 octobre - application d'une loi dans le Reich ordonnant aux Juifs de faire appliquer un tampon « J » sur leur passeport
9-10 novembre - nuit de cristal
15 novembre - les Juifs sont exclus des écoles non-juives du Reich
21 février 1939 - les Juifs sont obligés de se défaire de tout objet en or et en argent
30 avril - adoption d'une loi privant les Juifs de protection locative : ils sont alors expropriés et relogés dans des maisons « juives » septembre un couvre-feu est imposé aux Juifs du Reich. Interdiction pour les juifs du Reich de posséder des radios
23 novembre port de l'étoile jaune obligatoire pour les Juifs de Pologne
décembre - les Juifs de Varsovie (Pologne) sont placés dans des quartiers qui leur sont réservés. Ce système de ghettos, mis peu à peu en place dans tout le Reich, facilitera les exterminations massives qui suivront.
12 décembre - les juifs polonais âgés de 14 à 60 ans sont mis aux travaux forcés (30'000 Juifs dans 50 camps de travail)
1er mars 1940 - les premiers prisonniers arrivent au camp d'Auschwitz avril le camp de concentration d'Auschwitz entre en activité ; des Juifs, Tziganes, homosexuels et résistants y seront déportés continûment de tout le Reich, pour y être exterminés, jusqu'aux derniers mois de la guerre.
20 juillet - premières exécutions de Juifs en Pologne, en représailles à l' assassinat d'un policier allemand.
juillet 1941 - Goering ordonne à Heydrich de préparer la « Solution finale de la question juive »
septembre - les Juifs allemands sont contraints de porter l'étoile jaune
3 septembre - essais de gazage au zyklon B à Auschwitz
5 décembre - première extermination massive dans les camions à gaz à Chelmno
1942 - les Juifs allemands n'ont plus le droit de posséder d'animaux de compagnie
avril - les Juifs allemands sont bannis des transports publics
mai - les Juifs de France, Belgique, Pays-bas, Croatie, Slovaquie et Roumanie sont contraints de porter l'étoile jaune
septembre - les Juifs allemands sont privés de vivres


D'après S. Marc, G. Stuckert, Nationalsozialismus und Zweiter Weltkrieg, pb-verlag, 1998 et le CD-ROM L'Histoire de la Shoah, Endless/Softissimo, 1997

 
CHRONOLOGIE DU SYSTEME CONCENTRATIONNAIRE NAZI (1933-1945).
établie d'après le catalogue sur "La déportation et le système concentrationnaire nazi", ed. BDIC,Nanterre.

1933
30 janvier : Le président du Reich, le maréchal Paul Hindenburg, nomme chancelier Adolf Hitler.
4 février : Décret-loi du président du Reich sur "la protection de la nation allemande", restreignant les libertés de la presse, de parole et de réunion.
27 février : Incendie du Reichstag.
Fin février-avril : Création, souvent à l'initiative des SA, des premiers camps.
8 mars : Le ministre de l'Intérieur du Reich, Wilhelm Frick, annonce la fondation des camps de concentration.
22 mars : Inauguration officielle de Dachau, les premiers détenus arrivent le lendemain.
Loi sur les pleins pouvoirs accordés à Hitler pour quatre années.
Avril-Juillet : Interdiction des activités des Témoins de Jéhovah (Bibelforscher) dans la plupart des Länder, puis dans l'ensemble du Reich.
1er avril : Boycott des commerces tenus par des Juifs.
30 mai : La Société des Nations condamne la politique antijuive du gouvernement allemand.
21-26 juin : "Semaine sanglante" : les SA et les SS assassinent 91 personnes, sociaux-démocrates ou communistes pour la plupart.
14 juillet : Loi interdisant la création de partis politiques : le Parti nazi demeure l'unique parti politique.
Loi sur la réquisition des biens des ennemis de la Nation et de l'Etat.
20 juillet : Signature du Concordat avec la Vatican.
31 octobre : L'Allemagne se retire de la SDN.
24 novembre : Loi contre les criminels habituellement dangereux.

1934
1er février : Oswald Pohl réorganise la SS.
20 avril : Goering nomme inspecteur et chef adjoint de la Gestapo de Prusse Himmler qui, entre novembre 1933 et janvier 1934, est devenu chef de la Gestapo de tous les autres Länder.
Juillet : Heydrich soumet à autorisation préalable les publications portant sur les camps.
2 aoüt : Mort de Hindenburg. Hitler devient "Führer et chancelier du Reich". La Reichswehr lui prête serment.
13 septembre : Le ministre de l'Intérieur du Reich émet un décret annulant une partie des mesures contre les Témoins de Jéhovah, après des protestations diplomatiques des Etats-Unis.

1935
Janvier : D'abord édité en Suisse et en allemand, l'ouvrage de Wolfgang Langhoff, "Les soldats du marais. Sous la schlague des nazis. Treize mois de captivité dans les camps de concentration", est diffusé en France au cours de l'année 1935.
13 janvier : La Sarre est rattachée, par référendum, au Reich.
16 mars : Loi rétablissant le service militaire obligatoire. La Reichswehr devient la Wehrmacht. Objecteurs de conscience, les Témoins de Jéhovah commencent à être envoyés de plus en plus nombreux dans les KL.
Mai-août : Campagnes de boycott contre les juifs et de leur exclusion de nombreux lieux publics.
15 mai : Des SA sont condamnés à des peines de prison pour mauvais traitements envers des détenus de Hohenstein. En novembre, ils seront tous amnistiés.
13 juillet : Le ministère de l'Intérieur du Reich décrète la dissolution et la confiscation des biens des associations de Témoins de Jéhovah.
17 août : Interdiction de tous les ordres francs-maçons.
15 septembre : Le Reichstag adopte à l'unanimité les lois de Nuremberg : la loi sur "la protection du sang et de l'honneur allemands" et la loi sur "la citoyenneté du Reich" privent de leurs droits les Juifs allemands.
18 octobre : Loi sur la protection de la santé héréditaire de la Nation allemande accompagnée d'une campagne de propagande contre "les existences qui ne méritent pas dêtre vécues".

1936
7 mars : Sur ordre de Hitler, la Wehrmacht occupe la zone démilitarisée de la Rhénanie.
6 juin : Circulaire du ministre de l'Intérieur de Prusse et du Reich contre le fléau tzigane.
16 juillet : Création d'un camp de Tziganes à Marzahn, à l'est de Berlin.
25 octobre : Proclamation de l'Axe Rome-Berlin.
25 novembre : Signature du Pacte antikomintern par l'Allemagne et le Japon.

1937
26 janvier : Loi sur la fonction publique, exigeant la loyauté envers le Führer et le Reich.
30 janvier : Le Reichstag reconduit les pleins pouvoirs de Hitler pour quatre ans.
Dans un discours devant le Reichstag, Hitler assimile criminels de droit commun et détenus politiques.
12 juin : Ordonnance secrète de Heydrich décidant que les "souilleurs de race juifs" seront, une fois leur peine de prison purgée, placés en "détention de sûreté".
20 juin : Distribution dans l'ensemble du Reich par les Témoins de Jéhovah de "la lettre ouverte au peuple d'Allemagne qui croit en la Bible et qui aime le Christ", à la suite de laquelle la Gestapo lance de nouvelles rafles contre les Témoins de Jéhovah.
1er juillet : Le pasteur Niemöller est arrêté et demeurera en camps de concentration jusqu'en 1945.
5 août : Ciruclaire de la Gestapo ordonnant l'internement en KL des Témoins de Jéhovah objecteurs de conscience, en cas d'acquittement par les tribunaux ou au terme de leur peine.
Décembre : Les internées de Moringen sont transférées à Lichtenburg qui devient un camp de concentration pour femmes.

1938
26 janvier : Circulaire interne de Himmler chargeant la Gestapo d'interner les "réfractaires au travail".
12-13 mars : Entrée de la Wehrmacht en Autriche : Proclamation de l'Anschluss.
Rafles et internements des opposants politiques et des Juifs en Autriche.
1er juin : Heydrich ordonne à la Kripo d'effectuer des rafles contre les "asociaux" (mendiants, Tziganes, vagabonds, proxénètes, prostituées) qui sont internés en KL, notamment à Buchenwald.
Septembre : La SDN créé un Haut Commissariat aux Réfugiés, unifiant ses divers organismes chargés de l'assistance.
6 septembre : La SS propose aux Témoins de Jéhovah internés une déclaration d'abjuration de leur foi en échange de leur libération. A quelques rares exceptions, la très grande majorité d'entre eux refuseront et resteront internés jusqu'à la Libération des camps.
29-30 septembre : La conférence de Munich accepte l'annexion des Sudètes par le Reich.
Automne : Débuts de la construction du KL de Ravensbrück par un kommando de Sachsenhausen.
1er octobre : Dans les Sudètes annexés, une rafle générale est réalisée contre les opposants politiques.
14 octobre : Goering annonce une campagne d'aryanisation des biens juifs et
d'internement des Juifs dans des camps de travail.
28 octobre : 17.000 Juifs polonais expulsés du Reich.
12 novembre : Loi française autorisant l'internement des étrangers suspects de porter atteinte à la sécurité.
17 novembre : Première législation italienne anti-juive.
8 décembre : Décret de Himmler "sur la répression du fléau tsigane" imposant l'identification et le recensement des Tziganes.

1939
26 janvier : Prise de Barcelone par les franquistes : 450.000 réfugiés espagnols passeront les Pyrénées et seront concentrés dans des camps sommairement aménagés.
30 janvier : Dans un discours devant le Reichstag, Hitler annonce "l'anéantissement de la race juive en Europe au cas où éclaterait une guerre mondiale".
15 mars : A la suite de la sécession de la Slovaquie, la Wehrmacht envahit la Bohême-Moravie qui devient un Protectorat du Reich allemand.
22 mai : Signature du Pacte d'Acier passé entre l'Allemagne et l'Italie.
23 août : Signature du Pacte germano-soviétique. A la suite de ce pacte, des communistes allemands réfugiés en URSS, mais dissidents, seront livrés au Reich.
31 août : Des cadavres de détenus de Sachsenhausen revêtus d'uniformes militaires polonais sont utilisés dans la provocation de Gleiwitz, prétexte à l'agression contre la Pologne.
1er septembre 1939 : La Wehrmacht commence l'invasion de la Pologne.
3 septembre : Déclaration de guerre de la France et de la Grande-Bretagne à l'Allemagne.
29 septembre : Capitulation de Varsovie.
Début octobre : Décret de Hitler autorisant à "accorder une mort miséricordieuse aux malades jugés incurables".
9 octobre : Le gouvernement néerlandais ouvre un camp d'hébergement à Westerbork, destiné à accueillir les réfugiés venant du Reich.
12-17 octobre : Premières déportations de Juifs d'Autriche et du Protectorat vers la Pologne occupée.
Fin octobre : Création d'un camp d'internement de Tziganes à Leopoldskron, au sud de Salzbourg.
15 novembre : Début de la déportation de 200.000 Polonais et 100.000 Juifs du Wartheland vers le Gouvernement général.
18 novembre : Décret-loi français autorisant l'internement des "individus dangereux pour la défense nationale ou la sécurité publique".
17-19 décembre : Gazage de malades mentaux des asiles polonais de Tiegenhof et Kosten avec une chambre à gaz mobile.

1940
Janvier : Premiers tests d'euthanasie effectués à Brandenburg : le monoxyde de carbone est choisi contre la morphine-scopolamine.
21 février : Himmler décide la création à Auschwitz d'un camp de "quarantaine" destiné aux Polonais de Silésie et du Gouvernement général.
1er avril : Accord entre Himmler et l'Ahnerbe Stiftung ("Fondation pour l'Héritage des Ancêtres") pour des études de biologie et d'anatomie raciales dans les camps.
9 avril : Invasion du Danemark et de la Norvège par la Wehrmacht.
30 avril-1er mai : Le ghetto de "Litzmannstadt" (Lodz) est clôturé. Toute tentative d'évasion est passible de la peine de mort.
4 mai : Rudolf Höss, commandant adjoint de Sachsenhausen, est nommé commandant du KL d'Auschwitz.
10 mai : Offensive de la Wehrmacht à l'Ouest.
30 mai : Lancement de l'Aktion-Franck visant "à détruire physiquement l'élite intellectuelle de la Pologne par des arrestations massives et sa déportation dans des camps de concentration".
14 juin : Arrivée à Auschwitz des 728 premiers internés polonais.
22 juin : Signature de l'armistice franco-allemand : "Le Gouvernement français est tenu de livrer sur demande tous les ressortissants allemands désignés par le gouvernement du Reich et qui se trouvent en France" (art. 19 al.2).
2 juillet : Premiers otages néerlandais envoyés à Buchenwald.
2 août : Création d'un camp d'internement et de transit à Schirmeck en Alsace.
28 août : Se fondant sur l'article 19 de la convention d'armistice, le Reich réclame à Vichy la remise d'Allemands internés dans les camps de zone libre.
20 septembre : Création d'un camp d'internement et de transit au fort de Breendonck en Belgique.
27 septembre : Signature du Pacte tripartite entre l'Allemagne, l'Italie et le Japon.
Première ordonnance allemande antijuive publiée en France occupée.
3 octobre : Premier statut des Juifs promulgués par Vichy.
4 octobre : Loi de Vichy autorisant l'internement des "étrangers de race juive". Les autorités allemandes demandent à l'administration française en zone occupée d'interner les Tziganes.
22-23 octobre : "Aktion Bürckel" : déportation des 7.700 Juifs de Bade, de la Sarre et d'Alsace vers la zone libre de la France où ils sont internés, à Gurs. Au total, 25.000 Juifs allemands sont ainsi internés dans les camps de la zone sud.
3 novembre : Obligation pour les Juifs polonais du Gouvernement général de porter l'étoile jaune.
15 novembre : Le ghetto de Varsovie est clôturé par les SS.
23 novembre : Création d'un camp d'internement de tsigane à Lackenbach, dans le Burgenland.
18 décembre : Hitler signe la directive "Barbarossa" ordonnant la préparation du plan d'invasion de l'URSS.

1941
2 janvier : Heydrich classe les KL en trois catégories par ordre croissant de sévérité : 1. Dachau, Sachsenhausen, Auschwitz; 2. Buchenwald, Flossenbürg, Neuengamme; 3. Mauthausen.
Mars : Début des expériences de méthodes de stérilisation de masse sur "des femmes indignes de reproduire", qui auront lieu notamment à Ravensbrück et Auschwitz.
20 mars : Le ghetto de Cracovie est clôturé.
30 mars : Hitler déclare à ses généraux que la guerre à l'Est sera une guerre d'extermination.
6 avril : Un millier de déportés venant de Lublin arrive à Auschwitz.
6-23 avril : La Wehrmacht envahit la Yougoslavie et la Grèce.
30 avril : Législation antijuive en Croatie.
Mai : Création du premier camp de concentration en Croatie à Danica avec l'internement des Juifs de Zagreb.
14 mai : Première rafle de Juifs effectuée par la Police parisienne : 3.747 Juifs polonais, tchèques et autrichiens sont internés à Pithiviers et Beaune-la Rolande.
22 mai : Himmler autorise le Service de Santé de la Luftwaffe à effectuer des expériences dans les camps.
2 juin : Second statut des Juifs pris par le gouvernement de Vichy.
6 juin : "Décret des commissaires" pris par l'OKW : exécution systématique des commissaires de l'Armée Rouge.
22 juin : La Wehrmacht commence l'offensive contre l'URSS. Les Einsatzgruppen commencent le massacre des communistes, des Juifs, des partisans et des Tziganes.
29 juin : Allemands et Roumains massacrent les Juifs de Jassy, en Bessarabie.
31 juillet : Goering mandate Heydrich pour qu'il se charge de la "solution globale" de la question juive.
Début août : Consulté par Himmler, le Dr Grawitz, chef du Service de Santé de la SS, conseille la chambre à gaz comme méthode d'extermination massive.
20-21 août : Deuxième rafle de Juifs étrangers faite à Paris : 4.232 personnes arrêtées, dont un millier de Juifs français, sont internés à Drancy.
24 août : L'euthanasie pratiquée sur les malades mentaux est officiellement suspendue : 5.000 enfants handicapés, 70.000 adultes, séniles, grabataires, délinquants sexuels, dans le Reich en 1940-1941, 2.000 malades mentaux en Prusse orientale et Pologne en 1940 sont ainsi assassinés. Cette pratique se poursuit dans les KL, dans les établissements spécialisés d'enfants dans le Reich et à l'Est.
1er septembre : Ordonnance rendant le port de l'étoile jaune obligatoire pour les Juifs du Reich et du Protectorat (effet le 15 septembre).
3 septembre : (en décembre selon J.C. Pressac) Premiers gazages au Zyklon-B effectués sur des prisonniers de guerre soviétiques au block 11 d'Auschwitz-I.
19 septembre : La Wehrmacht s'empare de Kiev.
29-30 septembre : Les SS massacrent 33.700 Juifs à Babi-Yar, près de Kiev. 18 octobre : Himmler interdit l'émigration des Juifs hors d'Europe (circulaire d'application de la Gestapo le 23 octobre).
27 octobre : L'armée roumaine massacre les Juifs d'Odessa, dix jours après la prise de la ville.
Novembre : Premiers essais du camion à gaz de la section IID3 du RSHA à Sachsenhausen. Un camion est livré au centre de mise à mort en construction à Kulmhof.
Décembre : Gazage des Juifs de Kharkov avec deux camions.
Emission de Thomas Mann, à la BBC, dénonçant le massacre des Juifs par les nazis.
5 décembre : Début de la contre-offensive de l'Armée rouge devant Moscou, mettant un terme à la Blitzkrieg.
7 décembre : Attaque japonaise à Pearl Harbor.
8 décembre : Début des exécutions de Juifs et de Tziganes dans des camions à gaz à Kulmhof (Chelmno).
12 décembre : Troisième rafle de Juifs à Paris : 689 Juifs français, surtout des notables, sont arrêtés par la Feldgendarmerie et internés à Compiègne.

1942
20 janvier : La conférence de Wannsee présidée par Heydrich décide "la solution finale de la question juive". La réalisation de la solution finale est confiée à Eichmann, du RSHA.
25 janvier : Himmler annonce à l'IKL l'envoi de 100.000 Juifs et 50.000 Juives à Auschwitz.
Février : Débuts des exterminations de masse dans les chambres à gaz d'Auschwitz.
Premieres expériences de la Section pour l'étude du typhus exanthématique et des virus de l'institut d'Hygiène de la Waffen-SS à Buchenwald.
Mars : Premières expériences sur le paludisme pratiquées sur les internés de Dachau.
26 mars : Création d'un camp de femmes à Auschwitz.
27 mars : Premier convoi de Juifs de France pour Auschwitz : 1.112 Juifs, pour la moitié français de Compiègne et pour autre moitié apatrides de Drancy. Au total, de mars 1942 à août 1944, 75.721 Juifs seront déportés de France, dont 11.000 enfants.
26 avril : Hitler devient chef suprême de la Justice.
Mai : Installation et mise en marche de la chambre à gaz aménagé dans une ancienne ferme ("Bunker I") à Birkenau, une seconde ferme ("Bunker II") sera aménagée le mois suivant.
7 mai : Mise en route du centre d'extermination de Sobibor.
9 mai : Port de l'étoile jaune obligatoire pour les Juifs néerlandais.
27 mai : Ordonnance allemande imposant le port de l'étoile jaune aux Juifs en Belgique.
29 mai : Ordonnance allemande imposant le port de l'étoile jaune aux Juifs en France (zone nord).
11 juin : A Berlin, Eichmann organise la déportation massive des Juifs d'Europe occidentale.
1er juillet : Radio-Londres (en français) dénonce la massacre des Juifs polonais ainsi que l'existence des chambres à gaz.
1er juillet-mi novembre : Première épidémie de typhus à Auschwitz (20.000 morts).
15 juillet : Début des déportations des Juifs des Pays-Bas partant du camp de transit Westerbork vers Auschwitz et Sobibor.
16-17 juillet : Rafle du Vel'd'Hiv : 12.884 Juifs arrêtés.
23 juillet : Arrivée des premiers transports de Juifs, venant du ghetto de Varsovie, au centre d'extermination de Treblinka-II.
Août : Déportations de 9.000 Juifs de Croatie vers Auschwitz.
15 et 19 août : Rafles contre les Juifs d'Anvers.
26 août : Rafle des Juifs étrangers en France (zone sud).
5 octobre : Himmler ordonne que tous les Juifs desKL du Reich soient transférés à Auschwitz et Lublin.
8 novembre : Débarquement anglo-américain en Afrique du Nord.
11 novembre : La Wehrmacht envahit la zone sud de la France.
22 novembre : La 6ème Armée allemande est encerclée à Stalingrad.
24 novembre : Le Département d'Etat américain constate que 2 millions de Juifs ont été tués et qu'il existe un plan d'extermination.
10 décembre : Récurrence du typhus à Auschwitz.
16 décembre : Décret de Himmler ordonnant la déportation des Tziganes vers Auschwitz.

1943
14 janvier : A la conférence de Casablanca, Roosevelt et Churchill définissent pour objectif la capitulation inconditionnelle du Reich hitlérien.
2 février : Capitulation de la 6ème Armée allemande à Stalingrad.
18 février : Goebbels proclame la "guerre totale".
23 février : Ordre du commandant d'Auschwitz généralisant la pratique du tatouage. D'autres camps adoptent le même principe.
26 février : Premier convoi de Tziganes à Birkenau.
Fin février : A la suite de sa visite à Tréblinka, Himmler donne l'ordre de vider les fosses communes et d'incinérer les cadavres.
Mars : Les ghettos de Cracovie, Lemberg, Czestochowa, Bialystok, Minsk, Wilno, Riga sont liquidés.
1700 Tziganes déportés de Bialystok sont gazés dès leur arrivé à Auschwitz.
Printemps : Formation d'une organisation de résistance à Auschwitz.
Avril : Début des expériences médicales sur les déportés d'Auschwitz.
Début avril : Les SS commencent la liquidation du ghetto de Varsovie.
25 mai : 1000 Tziganes tchèques sont gazés en une seule journée à Auschwitz.
22 juin : Premiers gazages à Stutthof, dont sont victimes des Polonais et des Biélorusses.
10 juillet : Débarquement anglo-américain en Sicile.
25 juillet : Mussolini est arrêté et remplacé par Badoglio.
15 août : Un KL est constitué à Varsovie pour déblayer les ruines de l'ancien ghetto.
24 août : Himmler devient ministre de l'Intérieur du Reich.
8 septembre : Annonce officielle de l'armistice italien signé le 3.
23 septembre : Révolte des Juives envoyées à la chambre à gaz à Birkenau.
16 octobre : Rafle du ghetto de Rome : un millier de Juifs déportés à Auschwitz, le 18.
16-17 octobre : Le synode de l'Eglise évangélique de Vieille-Prusse condamne le meurtre des vieux, des malades et des races prétendument inférieures.

1944
15 mars : L'Armée rouge franchit le Boug et pénètre en Transnistrie.
15-19 mars : La Wehrmacht et les SS envahissent la Hongrie.
22 mars : Sachsenhausen est touché par les bombardements.
28 avril-8 juillet : Premières déportations de Juifs de Hongrie : 435.000 vers Auschwitz.
mai : Une épidémie de Typhus éclate à Bergen-Belsen.
4 juin : Les Alliés pénètrent dans Rome.
6 juin : Débarquement allié en Normandie.
10 juin : La division SS "das Reich" massacre les habitants d'Oradour-sur-Glane.
22 juin : Début de la grande offensive soviétique.
28 juin : L'Armée rouge libère le KL de Vaivara.
Début juillet : Début des expériences d'inoculation de la tuberculose à Neuengamme.
16 juillet : Radio-Londres dénonce la responsabilité de Vichy dans les déportations.
20 juillet : Echec de l'attentat du colonel Claus von Stauffenberg contre Hitler : des milliers d'arrestations et près de 200 exécutions.
24 juillet : L'Armée rouge atteint le site de Treblinka.
25 juillet : Hitler nomme Himmler commandant en chef de l'armée de réserve.
30 juillet : L'Armée rouge atteint la Vistule.
18 août : Un dernier convoi d'un millier de déportés politiques quitte Compiègne à destination de l'Allemagne.
25 août : Libération de Paris.
31 août : Le 2ème Front d'Ukraine de l'Armée rouge pénètre dans Bucarest.
3 septembre : Libération de Bruxelles.
11 septembre : Les troupes américaines atteignent les frontières occidentales du Reich. Libération de Luxembourg.
Octobre : Himmler invite les détenus allemands des KL à se proter volontaire pour le front.
21 octobre : Les troupes américaines parviennent à Aix-la-Chapelle.
Belgrade est libérée par l'Armée rouge et les partisans yougoslaves.
3 novembre : Arrivée à Auschwitz du dernier convoi de Juifs.
21 novembre : Libération complète de Metz.
26 novembre : Himmler ordonne d'arrêter les gazages et de détruire les crématoires d'Auschwitz-Birkenau.
Décembre : Epidémie de typhus à Dachau.
1er décembre : Sur ordre de Himmler, un kommando est constitué en vue du démantèlement des chambres à gaz et des crématoires II et III.
11 décembre : Dernière opération de gazage à Hartheim.
16 décembre : Contre-offensive allemande dans les Ardennes.

1945
12 janvier : Offensive "Vistule-Oder" de l'Armée rouge.
15 janvier : Le KL de Krakau-Plaszow est libéré par l'Armée rouge.
17 janvier : Prise de Varsovie par l'Armée rouge.
20 janvier : Les SS font sauter les crématoires II et III de Birkenau.
23 janvier : Recul de la Wehrmacht dans les Ardennes.
27 janvier : Les SS font sauter un dernier crématoire à Auschwitz qui est libéré par le 1er Front d'Ukraine de l'Armée rouge.
4-11 février : Conférence interalliée de Yalta.
27 février : 3.000 femmes sont évacuées de Ravensbrück.
Mars : Effondrement de la Wehrmacht sur le front de l'Oeust.
3 mars : Evacuation des internés de Hinzert.
7 mars : Les forces américaines franchissent le Rhin à Remagen.
3 avril : Les évacuations commencent à Buchenwald.
4 avril : L'Armée rouge entre à Bratislava.
13 avril : Les SS quittent Bergen-Belsen.
13-16 avril : L'Armée rouge entre dans Vienne.
16 avril : L'Armée rouge à l'assaut de Berlin.
20-21 avril : Evacuation partielle de Sachsenhausen.
21 avril : Début des évacuations de Ravensbrück.
28 avril : Hitler destitue Himmler de toutes ses fonctions.
29 avril : Dernier gazage à Mauthausen.
30 avril : Suicide de Hitler dans le bunker de la Chancellerie à Berlin.
2 mai : L'Armée rouge contrôle Berlin en totalité.
8 mai : Cérémonie de signature de la capitulation du Reich à Berlin.
23 mai : Arrêté par les Britanniques, Himmler se suicide à Barnstedt, près de Lüneburg.
23 juillet-15 août : Procès Pétain.
6 août : Hiroshima.
4-9 octobre : Procès Laval.
20 novembre : Le Tribunal militaire international installe ses assises à Nuremberg. Le verdict sera rendu le 1er octobre 1946.
 

 

  © CLIOTEXTE, 1997-2009, Patrice Delpin - source

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Seconde Guerre mondiale : Chronologie du système concentrationnaire nazi
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu