Sujet du Baccalauréat série technologique STL

Géographie
Histoire
Terminale STL

L’épreuve d’histoire – géographie de la section STL & STI se déroule à l’oral sur la base d’un programme vu en classe pendant l’année scolaire.

Géographie - Sujet de bac STL

Sujet du Baccalauréat série technologique STL


L’épreuve d’histoire – géographie de la section STL & STI se déroule à l’oral sur la base d’un programme vu en classe pendant l’année scolaire.

Cette fiche a donc pour objet de vous donner les repères incontournables de quelques thématiques sur lesquelles vous pourriez être interrogés au Bac en géographie. Elles vous donnent aussi un point que vous pourriez développer dans le cadre de la partie questions de votre épreuve orale.

Chapitre consacré à l’espace français :

Les dynamiques de l’espace français

Repères et thématiques référents

Rappel : la France, territoire déséquilibré. Le modèle de J-F GRAVIER, dénonçant Paris et le désert français publié dès 1947 a conservé une certaine actualité malgré les politiques d’aménagement mises en place depuis les années 1960.
* Un territoire remodelé
- Les politiques d’aménagement (1960) :
=> création par le général de Gaulle des Régions de programme (au nombre de 22)
=> Création de 8 Métropoles d’équilibre et de 5 villes nouvelles autour de Paris pour rééquilibrer l’hexagone et décongestionner la capitale
=> Création de Zones Industrialo Portuaires (ZIP) pour renforcer les grands ports français (Dunkerque, Le Havre et Fos sur Mer) face à la concurrence internationale
- La politique de déconcentration
=> rôle de la DATAR (créée en 1963) : réaffecter aux grands villes de provinces les centres de décisions concentrés jusqu’alors dans la capitale (exemple du Centre des casiers judiciaires exilé à Nantes)
- La politique des transports
=> Vers un maillage de l’espace plus serré (Plan TGV et autoroute visant à briser l’organisation en étoile du réseau de transports terrestres de l’hexagone)
* Typologie des grandes dynamiques de l’espace français
- Paris (regroupe 12 millions d’habitants sur 2,2% du territoire) – province ;
- La diagonale Le Havre – Marseille, à l’est de laquelle se concentre l’essentiel de la population et des activités industrielles
- Villes – campagnes : une urbanisation dont le taux s’élève à 78%

Points d’analyse

Pourquoi la l’Ile de France occupe-t-elle une place hypertrophiée dans l’espace français ?
L’héritage du passé : le poids de l’histoire politique administrative que Clovis (mort en 507) avait choisi pour capitale ! Centre politique puis administratif (centralisation de la royauté française entre 987 et 1789), Paris a toujours attiré les élites économiques et culturelles du royaume.
Définir la rurbanisation :
Phénomène lié à l’extension des villes sur leurs périphéries rurales : ce processus de contamination urbaine favorise l’extension du tissu urbain sans pour autant créer de logiques spatiales de services (d’où la dénomination de villes dortoirs pour définir ces villages de la périphérie repeuplés par les citadins)


Marc Sagot

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Sujet du Baccalauréat série technologique STL
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu