Sujet et corrigé bac L 2011 - enseignement scientifique

Enseignement scientifique
1ère L (avant réforme bac 2021)

Le sujet d'enseignement scientifique au bac L 2011.

Le sujet :

 

BAC L Enseignement Scientifique 2011


Le corrigé

Partie 1
Question 1 : Avant condensation, l'eau est gazeuse, après, elle est liquide

Question 2 : a) Elimination des imuretés solides : tamisage et filtration sur litt de sable b) désinfection de l'eau : oxydation par l'ozone et traitement par le dichlore actif

Question 3 : a) Les quatres agents polluants : l'altrasine, l'aluminium, le radon et médicaments b) l'aluminium est utilisé comme agent de blanchiment.

Question 4 : a) La filtration sur membrane est une filtration physique qui permet d'éliminer les substances dont l'emcombrement est supérieur à 0,01 micromètre. Ainsi, si les pesticides, comme l'atrasine, cités dans le document 2 ont un encombrement suffisant, ils ne passeront pas les pores des membranes et seront éliminés. b) L'inconvénint majeur de l'ultrafiltration est son coût élevé.

Question 5 : a) On peut citer les ions calcium (Ca2+) et magnésium (Mg2+). b) C'est Arras qui présente une dureté de 34 °F ce qui correspond à une eau calcaire tandis que Toulouse présente une dureté de 11 °F, ce qui correspond à une eau peu calcaire. c) Une eau calcaire mousse difficilement et entartre les circuits d'eau chaude et les équipements électroménager. Cependant, elle a l'avantage d'apporter à l'organisme une partie des ions calcium et magnésium nécessaire à son bon fonctionnement. En outre, elle évite la dissolution du plomb des vieilles canalisations dans l'eau potable. Rq : il n'était demandé qu'un inconvénient et qu'un avantage.

Question 6 : a) Le pH de l'eau de Toulouse est supérieur à 7, c'est donc une eau basique. b) Le chlore est issu du traitement des eaux.

Question 7 : a) Le fluor est un oligo-élément. b) L'apport en fluor de l'eau à Arras est de 0,185 mg/L. Or il faut 3 mg par jour, soit 3/0,185=16,2 Litres d'eau.

Questions de SVT
Partie 1 – Question 8
1) Un agrosystème est un système déséquilibré dont l'exploitation intensive nécessite un entretien. Il est tourné vers la production alimentaire pour l'Homme.
2) Cet entretien se fait notamment au moyen de pesticides qui permettent de lutter contre les parasites, les ravageurs et les plantes adventices.

Partie 2 – Thème « Du génotype au phénotype, applications biotechnologiques »
Question 1
Phénotype moléculaire : Anomalie de la protéine ATP7B qui est non fonctionnelle.
Phénotype cellulaire : Cellules du foie riches en cuivre
Phénotype macroscopique (organisme) : troubles neurologiques, atteinte du foie, problèmes oculaires et rénaux.

Question 2
La maladie est due au dysfonctionnement du transporteur du cuivre (protéine ATP7B). Or la protéine ATP7B est fabriquée grâce à un gène. Les personnes malades présente un gène muté, responsable de la synthèse du protéine inefficace. La maladie de Wilson est donc bien d'origine génétique.

Question 3
Un gène est un fragment d'ADN permettant la fabrication d'une protéine par la cellule qui contient ce gène.
L'ADN est constitué de nucléotides (A, T, C et G). Le gène est donc une séquence de nucléotides. Cette séquence constitue le message génétique.
Une protéine est un polymère d'acides aminés : elle se caractérise donc par une séquence peptidique (d'acides aminés).
Le code génétique permet de faire la correspondance entre la séquence nucléotidique et la séquence peptidique : à 3 nucléotides correspondent un acide aminé et un seul.
Partie 2 : Thème « La place de l'Homme dans l'évolution »
Question 1
a) « De nombreuses protéines de fonction fondamentale se retrouvent dans tous les roganismes que nous connaissances et elles se ressemblent beaucoup. »
b) On compare la séquence d'acides aminés de protéines ayant une même fonction (protéines homologues) chez différents organismes. On pose alors le principe que plus les protéines de deux espèces différentes se ressemblent, plus elles partagent un ancêtre commun récent.
(exemple facultatif pour illustrer l'explication : Ainsi, ici, les 4 espèces ont un ancêtre commun car elles ont toutes de la myoglobine. Mais celles de l'Homme et du dauphin se ressemblent plus que celles de l'Homme et du Manchot. L'Homme et le Dauphin ont donc un ancêtre commun plus récent que l'Homme et le Manchot.)

Partie 2 : Thème « La place de l'Homme dans l'évolution »

Question 2

L'Homme et le Dauphin sont les organismes dont les myoglobines présentent le moins de différences. Ce sont donc les organismes les plus apparentés : leur ancêtre commun est plus récent. ( cf question 1)

Question 3

Les duplications de gènes existants créent de nouveaux loci. Puis les mutations conduisent à une différenciation des copies des gènes, conduisant ainsi à l'existence de protéines différentes dans le génome.

 

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Sujet et corrigé bac L 2011 - enseignement scientifique
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu