1. Affelnet 2019 : 10 questions-réponses pour vous inscrire dans LE lycée que vous voulez
Boîte à outils

Affelnet 2019 : 10 questions-réponses pour vous inscrire dans LE lycée que vous voulez

Envoyer cet article à un ami
Avant le passage du brevet : une "formalité" s'impose : l'inscription au lycée, via la procédure Affelnet. // © Alexandra BREZNAY/REA
Avant le passage du brevet : une "formalité" s'impose : l'inscription au lycée, via la procédure Affelnet. // © Alexandra BREZNAY/REA

Le moment de vous inscrire au lycée approche ! Dès le mois de mai, vous devrez en effet indiquer vos choix d’établissements à votre collège. L’Etudiant vous aide à y voir plus clair sur le fonctionnement de la procédure Affelnet.

La procédure Affelnet permet d’affecter les élèves de 3e dans les lycées de leur académie. Si certaines règles (barèmes de points, nombre de vœux…) sont locales, son fonctionnement général est le même au niveau national. Explications en dix questions-réponses.

Quel est le calendrier de la procédure ?

Le calendrier d’affectation est fixé globalement au niveau national, mais chaque académie dispose de son propre agenda sur Affelnet. Ainsi, veillez à bien vous renseigner auprès de votre établissement pour connaître les dates exactes qui vous concernent.

Lire aussi : Le classement des lycées 2019

Mai. C’est le moment d’envoyer votre demande d’orientation à travers une fiche de dialogue, remise spécialement par votre collège. Dans le même temps, vous pouvez commencer à constituer les dossiers de demande d’affectation des établissements souhaités. C’est le collège qui entre vos vœux dans l’application Affelnet.

Juin. Le conseil de classe vous informe de sa décision d’orientation. Si celle-ci n’est pas conforme à votre choix initial, vous pouvez ouvrir le dialogue et faire un recours auprès de l’établissement.

Fin juin – début juillet. Après les résultats du brevet, les réponses d’Affelnet arrivent en deux tours. Ensuite, vous n’avez que quelques jours pour parfaire votre inscription dans votre futur lycée.

Fin août. Les dossiers des candidats non affectés sont étudiés.

Quels sont les critères d’affectation ?

Trois critères principaux sont pris en compte par Affelnet dans l’affectation des collégiens : l’adresse du domicile, les compétences du socle commun et les résultats scolaires. En fonction des barèmes établis par chaque académie, un total de points vous est attribué, avec un bonus si vous êtes boursiers.

Lire aussi : Collège : le socle commun, kézako ?

Comment fonctionne le système de points ?

Les barèmes sont déterminés directement par les académies. Dans la grande majorité des cas, l’adresse de l’élève est le critère comptant pour le plus de points, devant les compétences du socle commun et les résultats scolaires, d’importance égale depuis 2018.

Combien de vœux peut-on formuler ?

Le nombre de vœux possibles et obligatoires varie d’une académie à l’autre.

Comment choisir le "meilleur" lycée ?

Si le choix de lycée peut dépendre de plusieurs critères, se limiter au taux de réussite ou au taux de mentions n’est pas forcément une bonne stratégie. D’autres facteurs favoriseront la réussite des élèves, comme les spécialités proposées, l’indicateur de valeur ajoutée ou tout simplement le temps de transport.

Lire aussi : Classement des lycées 2019 : pouvez-vous choisir votre établissement ?

Comment optimiser vos chances d’avoir votre premier vœu ?

Pour donner toutes ses chances à votre premier vœu, celui-ci doit impérativement correspondre à un établissement de votre secteur de résidence. C’est en effet le premier critère d’affectation, devant les résultats scolaires et les compétences du socle commun. Si vous préférez un lycée hors secteur, assurez-vous tout de même, par précaution, de bien faire figurer un lycée de votre secteur dans vos vœux.

Certaines formations professionnelles reçoivent plus de candidatures qu’elles n’offrent de places. Pour augmenter vos chances, il est donc conseillé de faire plusieurs vœux pour la même formation dans différents établissements. Enfin, il est important de classer vos vœux selon l’ordre réel de vos préférences.

Pouvez-vous demander une formation en apprentissage ?

Les demandes de formation en apprentissage passent également par l’application Affelnet. Mais pour valider votre inscription dans un CFA (centre de formation des apprentis), vous devez impérativement signer un contrat d’apprentissage avec un employeur. Votre collège pourra vous aider dans la recherche d’une entreprise.

Lire aussi : Apprentissage : comment trouver son entreprise en urgence

Quels sont les cas particuliers ?

Dans quelques cas spécifiques, vous pouvez demander et obtenir une inscription dans un lycée hors de votre secteur, "dans la limite des places restant disponibles après l’inscription des élèves résidant dans la zone normale de desserte d’un établissement", précise le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Pour obtenir une telle dérogation, vous devez être dans l’un de ces six cas de figure :

  • être en situation de handicap,
  • bénéficier d’une prise en charge médicale spécifique,
  • être boursier au mérite ou sur critères sociaux,
  • avoir un frère ou une sœur dans l’établissement souhaité,
  • être domicilié en limite du secteur souhaité,
  • suivre un parcours scolaire particulier.

Par ailleurs, si vous déménagez pendant l’été, il suffit d’en informer votre établissement pour formuler des vœux dans votre nouveau secteur de résidence.

Que faire si vous ne recevez pas d’affectation ?

La grande majorité des élèves sont affectés dans l'un de leurs vœux à l’issue de la procédure. Si toutefois vous faites partie des rares collégiens sans affectation, pas de raison de paniquer : votre dossier sera examiné au mois d’août, avec l’objectif d’une affectation avant la rentrée.

Vous pouvez également vous renseigner directement auprès des lycées pendant l’été pour savoir si des places se sont libérées (en cas, par exemple, de redoublement ou de départ dans un lycée privé).

Et si votre affectation ne vous convient pas ?

Si vous comptez rejoindre la voie professionnelle après la 3e, vos premières semaines de cours correspondront à une "période de consolidation de l’orientation". À la fin de celle-ci, au mois de novembre, vous pourrez changer de formation si vous pensez vous être trompé.