1. Une année en troisième : "Le jour où tu décides de te mettre au travail, le meilleur, c'est toi"
Reportage

Une année en troisième : "Le jour où tu décides de te mettre au travail, le meilleur, c'est toi"

Envoyer cet article à un ami
Harlem décroche les encouragements au seconde trimestre. // © Martin Rhodes
Harlem décroche les encouragements au seconde trimestre. // © Martin Rhodes

IMMERSION AU COLLÈGE. Épisode 6. À seulement trois mois de la fin des cours et du brevet, le professeur principal de la 3e4 du collège Gustave-Flaubert (Paris 13) fait le compte rendu du second conseil de classe aux parents. L’orientation fait parfois débat.

"Allez-y, entrez. Vous êtes les premiers." Ce soir, Kamel Chabane, le professeur principal de la 3e4, va successivement recevoir une vingtaine d'élèves et leurs parents pour faire le bilan du deuxième conseil de classe qui a eu lieu quelques jours plus tôt.

Yacine est venu avec sa mère et sa petite sœur. Comme à son habitude, il affiche un sourire confiant. Mais l'entretien ne s'engage pas forcément bien pour lui. "Ton problème, c'est que tu ne peux pas t'empêcher de faire le malin devant tes petits camarades, s'agace Kamel Chabane. Le prof de maths en a ras la casquette de tes remarques intempestives." Yacine, qui découvre son bilan périodique (nouvelle version du bulletin scolaire), joue l'étonné : "Comment ça, des bavardages ?" Il passe de 16,5 à 15,5/20 de moyenne générale. Il rate de peu les félicitations pour décrocher la satisfaction du conseil de classe.

Le professeur se lève : chaque entretien est chronométré (5 minutes environ). "Une dernière chose, avant qu'on ne se quitte, dit-il à la mère de Yacine. Votre fils est un esprit brillant. Mais il ne se donne pas à fond et son attitude le dessert." Puis, se tournant vers Yacine : "Tu n'as pas de limite, mon grand. Le jour où tu décides de te mettre vraiment au travail, le meilleur, c'est toi".

Les rendez-vous s'enchaînent à un rythme effréné. Ousmane doit "redresser la barre". Comme beaucoup d'élèves de la 3e4, il a raté le premier brevet blanc. Nathan et Harlem obtiennent tous deux les encouragements. Émeline doit prendre confiance en elle. Ses résultats sont "justes-justes" pour une seconde générale. Le père de Mathis rentre chez lui avec une bonne nouvelle. Son fils est le premier de la classe avec 17,5/20 de moyenne générale.

Trouver un plan B, vite

En revanche, Ayoub et son père découvrent un bilan périodique catastrophique. Le collégien a 8,5 de moyenne générale et 5/20 en français et en maths. L'appréciation fait mention de "résultats alarmants" et d'un avertissement de travail. Le père d'Ayoub est abasourdi, son fils avait promis de se reprendre en main au second trimestre.

Lire aussi : Brevet : dis-moi quelle est ta moyenne, je te dirai quelle note tu auras

Kamel Chabane consulte la fiche navette de l'élève et rentre dans le vif du sujet : "Ayoub, tu ne peux pas aller en seconde générale avec de tels résultats. Tu es un trapéziste sans filet, il faut que tu trouves un plan B". L'intéressé ne dit pas un mot. Le professeur principal poursuit : "Choisis dès maintenant une filière professionnelle qui te plaît, mon grand. La conseillère d'orientation-psychologue peut t'y aider. Après le troisième trimestre, beaucoup de places seront prises et tu n'auras plus la main sur ton avenir". "Il va se ressaisir", assure le père, qui ne veut pas entendre parler de filière professionnelle. Kamel Chabane semble en douter. "Je suis sur son dos en permanence, je le change de place, je le recadre, je l'interroge et franchement rien n'y fait, explique-t-il avant d'ajouter : "Rien n'y fait parce qu'il n'a pas envie".
Ayoub et son père sortent de la salle visiblement émus et sonnés. "Ce que j'ai entendu me fait mal, confie le père d'Ayoub. Je ne veux pas que mon fils suive le même parcours que moi. J'ai un CAP (certificat d'aptitude profesionnelle) électrotechnique et je galère pour trouver du travail."

"Vous trouvez ça normal ?"

Les entretiens se poursuivent. "Il y a des problèmes de bavardage", lance Kamel Chabane en relisant le bilan périodique de Manon. La collégienne a 15/20 de moyenne générale mais elle perd les félicitations. "Le conseil de classe a beaucoup débattu". La mère de Manon, qui est venue seule, se dit "stupéfaite". Elle vise un lycée renommé pour sa fille. Elle aurait aimé être prévenue avant. "En trois mois, pas une heure de colle, pas même un mot dans le carnet de correspondance pour m'avertir du changement de comportement de ma fille. Vous trouvez ça normal ?" Kamel Chabane est visiblement embêté. D'autant plus que Noémie, la meilleure amie de Manon, a obtenu les félicitations avec 15,25 de moyenne. La mère de Manon ne manque pas de le souligner. "Ma fille ne parle pas toute seule, à ce que je sache ! Les deux copines sont toujours assises à côté. Non, ce n'est vraiment pas juste..."

Lire aussi : Un bon lycée, c'est quoi ?

Comme à l'Élysée

Émilie et son père sont dans les derniers à passer. La collégienne a des résultats insuffisants (10,5 de moyenne) pour une seconde générale. Mais elle veut y croire. Elle va mettre les bouchées doubles, c'est promis ! Kamel lui rappelle tout de même qu'elle est dans la toute dernière ligne droite. "Le changement, c'est maintenant, lance t-il en référence au slogan de campagne de François Hollande en 2012. Regarde ce qui est arrive quand on ne tient pas ses promesses !"

Le collège Gustave-Flaubert en chiffres

560 élèves
1/4 d'élèves boursiers
5 classes par niveau
1 classe relais et 1 classe Ulis
75,2 % de réussite au DNB (diplôme national du brevet) en 2016 mais une forte hétérogénéité du niveau des élèves : 13 % de mention TB, 21 % de mention B, 18 % de mention AB, 22 % sans mention.

L'Etudiant retourne au collège !

En 2016-2017, la rédaction de l'Etudiant retourne sur les bancs du collège ! Direction l'établissement Gustave-Flaubert, à Paris. Mois après mois, on partage la vie d'une classe de 3e durant cette année scolaire rythmée par le stage, la préparation de l'orientation des élèves et celle du brevet. Pour suivre notre immersion : #letudiantretourneaucollege

Lire aussi : 

L'épisode 1 de l'immersion au collège

L'épisode 2 de l'immersion au collège

L'épisode 3 de l'immersion au collège

L'épisode 4 de l'immersion au collège

- L'épisode 5 de l'immersion au collège