1. Collège : en quoi consistent les EPI ?
Décryptage

Collège : en quoi consistent les EPI ?

Envoyer cet article à un ami
Les EPI sont un mélange de théorie et de pratique autour de plusieurs domaines. // © Adobe Stock/Maskot
Les EPI sont un mélange de théorie et de pratique autour de plusieurs domaines. // © Adobe Stock/Maskot

Si vous êtes au collège, vous suivez peut-être des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI). Mais leur rôle n'est pas toujours bien défini dans les cursus. À quoi vont-ils vous servir ? Aurez-vous plus d’heures de cours ? On vous explique.

Si vous êtes au collège, vous pouvez être amené(e) à suivre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), parfois sans même le savoir. Mais sous quelle forme sont menés ces enseignements, et à quoi servent-ils réellement ? On vous aide à y voir plus clair.

Lire aussi : EPI et travail en groupe au collège : jouez collectif !

Mélange de théorie et de pratique

Les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) ont été intégrés au socle des enseignements complémentaires en 2016, avec l’accompagnement personnalisé (AP). Les intégrer signifie que vous n’avez pas d’heures supplémentaires, ils sont déjà compris dans vos 26 heures hebdomadaires. Les sujets travaillés sont choisis par vos professeurs et vous devrez aborder au moins un sujet tout au long de votre collège. Vous pourrez mener plusieurs EPI par an, seul(e) ou en groupe.

"Ce genre de projet permet de donner une réalité plus concrète aux programmes et les élèves n’ont pas l’impression d’être notés", explique Claire-Marie Feret, professeure de français dans la région de Rouen (76). "Cela développe les compétences des élèves, ils font du lien entre les matières", renchérit Jean-François Jacopin, ancien proviseur du collège Laennec, à Pont-l'Abbé (29).

Les EPI sont des enseignements qui vous permettent, ainsi qu'à vos professeurs, d’aborder différemment le programme, c’est un mélange de théorie et de pratique autour de plusieurs domaines. "C'est aussi intéressant pour les professeurs, cela les oblige à avoir le même objet de travail", explique Jean-François Jacopin. Par exemple, les EPI peuvent vous montrer que des connaissances apprises en sciences peuvent être réutilisées en art. Mais "il faut déjà avoir des acquis pour réussir un enseignement pratique interdisciplinaire", prévient Claire-Marie Feret.

Lire aussi : Sixième : votre appétit pour les sciences reste intact

Les EPI peuvent compter pour le brevet

Si vous êtes en troisième, vous allez passer votre premier examen : le brevet. Pour votre épreuve orale, notée sur cent points, vous pourrez choisir de présenter soit un EPI, soit l’histoire des arts, soit un des thèmes du parcours éducatif. Si vous souhaitez faire votre épreuve sur un EPI, il faudra choisir l’un des projets menés au collège, même ceux de sixième, si vous en avez envie, et le présenter au jury pendant cinq minutes si vous êtes seul(e) et dix si vous êtes en groupe. Attention, votre collège ne propose peut-être pas d'EPI et présenter un tel projet à l'oral n'est pas une tâche facile. N'hésitez pas à en parler avec vos professeurs si vous le souhaitez.