1. Claire : une crise d’adolescence qui entraîne une baisse des résultats scolaires
Portrait

Claire : une crise d’adolescence qui entraîne une baisse des résultats scolaires

Envoyer cet article à un ami

Démotivation, chute des notes, conflits relationnels… face à ces difficultés rencontrées par de plus en plus de jeunes, les parents sont souvent démunis. À partir de cas réels d'adolescents en souffrance scolaire, Maria Poblete, journaliste, propose des solutions concrètes dans son ouvrage "Comment mettre mon ado au travail" (Ed. l’Etudiant). Interview et extraits.

Ce que traverse Claire est une crise d’adolescence assez classique, en réaction peut-être à une pression parentale ressentie trop lourdement. Le travail et les résultats scolaires passent désormais après tout le reste.

Claire a soif de liberté et de loisirs, et rien ne compte à part ses amis. Elle les retrouve le matin avant les cours et arrive souvent en retard au collège. Le soir, elle prolonge les moments passés dehors et rentre tard chez elle.

Au collège, une classe difficile


Dans le même temps, Claire se rapproche d’une autre jeune fille un peu "rebelle", arrivée depuis peu dans le collège. L’influence de cette nouvelle amie ne semble pas être du goût de tout le monde.

"Les parents de cette fille étaient souvent absents, la gamine était complètement délaissée et livrée à elle-même, avec une mère visiblement déprimée ; bref, une ado dure et solitaire, qui plus est avec de l’argent", soupire Samia. Avec Claire et une autre adolescente, elles sont désormais 3 à semer la zizanie. Au collège, on les surnomme même le trio infernal ; elles se font remarquer en cours, arrivent constamment en retard, deviennent insolentes.

De plus, l’ambiance de la classe, cette année-là, n’est pas franchement propice au travail. Pour la mère de Claire, le professeur principal et de français est "laxiste", cherche "la paix sociale", fait "copain-copain" avec les élèves, partageant même parfois des cigarettes devant l’établissement.

"Tout ceci a plongé Claire dans un laisser-aller incroyable, il n’y avait plus d’ambiance de travail, une appétence et une envie de réussir. Elle contestait systématiquement l’autorité ! Et puis au collège, ce manque d’ambition de la part des enseignants m’a agacée, un peu comme s’ils les laissaient partir en vrille, sans le désir de les pousser à aller plus loin, c’est un très mauvais souvenir pour moi, la pire année de la scolarité de ma fille…"

"Je ne voulais qu’une chose : être avec mes amis !"


Le samedi après-midi, au lieu de faire ses gammes et de prendre de l’avance sur les devoirs de la semaine à venir, Claire veut sortir, aller au cinéma. Ses parents le lui interdisent, alors elle s’évade autrement, mentalement. "C’était un cercle vicieux, je voulais plus de liberté pour voir mes amis, et j’obtenais exactement le contraire, alors même si je restais enfermée, je ne travaillais pas plus, je rêvais, je lisais, j’écoutais ma musique, avoue-t-elle. Les cours ne m’intéressaient plus non plus, je ne voulais qu’une chose : être avec mes amis !"

Devant le délitement général de la classe de Claire, tous les parents sont contraints de remettre leurs enfants au pas, les cadrer et imposer des limites. Collectivement, les enseignants réagissent également. Les élèves sont plus régulièrement punis et leur fête de fin d’année est annulée.

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Comment aider mon ado à trouver sa voie", par Brigitte Calame.



Sommaire du dossier
Retour au dossier Virginie : l’incapacité à gérer ses études quand la famille va mal Virginie : démotivation au lycée, l’appui des professionnels pour "raccrocher avec l’école" Virginie : décrochage au lycée, les solutions quand ça ne va pas fort à la maison Claire, la rébellion de l’enfant modèle. Le rejet face à une pression parentale trop forte Claire : une enfance calme et une scolarité irréprochable Claire : en début de troisième, la rébellion Claire : une crise d’adolescence qui entraîne une baisse des résultats scolaires Claire : faire face au décrochage scolaire, une tâche difficile pour les parents Claire : en seconde, le déclic Décrypter le cas de Claire