1. Virginie : décrochage au lycée, les solutions quand ça ne va pas fort à la maison
Portrait

Virginie : décrochage au lycée, les solutions quand ça ne va pas fort à la maison

Envoyer cet article à un ami

Démotivation, chute des notes, conflits relationnels… face à ces difficultés rencontrées par de plus en plus de jeunes, les parents sont souvent démunis. À partir de cas réels d'adolescents en souffrance scolaire, Maria Poblete, journaliste, propose des solutions concrètes dans son ouvrage "Comment mettre mon ado au travail" (Ed. l’Etudiant). Interview et extraits.

En classe de seconde, Virginie, qui n’avait jamais connu de problèmes scolaires, n’a plus été en mesure de travailler et de se concentrer. Un élève n’est pas seulement un élève : il est un enfant, un adolescent, intégré dans une famille.
"Un élève ne cesse pas d’être un enfant, il reste toujours un sujet de parole et de désir, il est toujours l’enfant de ses parents, au lycée ou à la maison", explique le psychanalyste Joël Clerget.

La situation et l’ambiance familiales peuvent avoir des répercussions sur les études. Il est rare qu’un adolescent en proie à des problèmes personnels ne laisse rien paraître au collège ou au lycée. "Nous ne pouvons pas passer outre certains événements de notre vie, poursuit le psychanalyste. Nous ne pouvons pas les ignorer parce qu’ils nous touchent et nous concernent, sans toujours en connaître la cause. Mais nous éprouvons bien le fait d’être touché ou de sentir qu’on n’est pas bien. Virginie est prise ailleurs. Quand on est occupé par des soucis intérieurs, on a du mal à être là où on nous demande. On peut s’évader par la pensée, le gribouillage..."
Pour réussir à l’école, la concentration est indispensable. Se concentrer, nous dit le dictionnaire Le Robert, c’est "faire avec le centre, pouvoir être centré sur un point précis". Dans le cas de Virginie, cela semble momentanément impossible. La jeune fille n’est pas préoccupée par le divorce en soi, mais par la mésentente de ses parents après leur séparation. Et c’est ce grand écart qui fait écho à son mal-être. "L’adolescente a perdu son lieu d’être, elle est divisée entre eux, cette dualité fait écho en elle", selon Joël Clerget.
L’intervention de tierces personnes. Au moment de cette crise, en classe de seconde, Virginie n’est pas en mesure de se concentrer sur ce que le lycée lui demande. Elle s’inscrit alors dans un autre mouvement, vivifiant, avec la danse africaine et les sorties entre amis. Le salut de la jeune fille vient bien sûr du soutien de sa mère, mais également de l’intervention bénéfique de tiers, comme le thérapeute ou les parents délégués.

"Ils ont agi avec beaucoup de tact, de respect de l’intimé de la jeune fille, en proposant un huis clos, approuve le psychanalyste. L’équipe pédagogique, toute la communauté éducative a pris en compte sa difficulté et n’en a pas fait non plus la cause absolue des problèmes scolaires. Ils ont cherché à la connaître mieux, à l’apprécier et ne l’ont pas cataloguée en échec."

Pour les spécialistes des adolescents, il est important que des tierces personnes restent à l’écoute des jeunes : des amis, des membres de la famille plus éloignés, des parents délégués. La parole se libère plus facilement et permet une meilleure expression des soucis.

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Comment aider mon ado à trouver sa voie", par Brigitte Calame.



Sommaire du dossier
Retour au dossier Virginie : l’incapacité à gérer ses études quand la famille va mal Virginie : démotivation au lycée, l’appui des professionnels pour "raccrocher avec l’école" Virginie : décrochage au lycée, les solutions quand ça ne va pas fort à la maison Claire, la rébellion de l’enfant modèle. Le rejet face à une pression parentale trop forte Claire : une enfance calme et une scolarité irréprochable Claire : en début de troisième, la rébellion Claire : une crise d’adolescence qui entraîne une baisse des résultats scolaires Claire : faire face au décrochage scolaire, une tâche difficile pour les parents Claire : en seconde, le déclic Décrypter le cas de Claire