1. Collège
  2. Coronavirus : comment se déroulent vos conseils de classe pendant le confinement ?
Bancs d’essai

Coronavirus : comment se déroulent vos conseils de classe pendant le confinement ?

Envoyer cet article à un ami
Avec le confinement, les professeurs utilisent des plateformes en ligne pour réunir les conseils de classe. // © Adobe Stock/ uflypro
Avec le confinement, les professeurs utilisent des plateformes en ligne pour réunir les conseils de classe. // © Adobe Stock/ uflypro

Ce n’est pas parce que le collège est fermé que les conseils de classe ne se tiennent pas. Au contraire, vos professeurs font le maximum pour assurer la continuité pédagogique. Et les solutions trouvées donnent des idées pour la suite.

Comment tenir un conseil de classe si on ne peut pas aller au collège ? Comme une bonne partie de la France en ce moment, cela se passe… en télétravail ! Le collège Louis Blériot de Levallois-Perret (92) a ainsi choisi la visioconférence. "J’ai hésité entre deux plateformes, mais finalement j’ai pris Ma classe en ligne", explique Sylvain Dedieu.

Lire aussi. Coronavirus : comment se motiver à travailler en confinement ?

Visio ou audioconférences

Le principal du collège a ouvert une classe virtuelle sur la plateforme, et les invités se sont connectés à la manière des élèves qui rejoignent un cours. "Les profs, les parents et élèves délégués, la CPE, tout le monde a répondu virtuellement présent", se félicite Sylvain Dedieu.

D’autres établissements, comme le collège de Sophie, professeure d’anglais en région parisienne, se sont tournés vers d’autres outils. "Notre principal nous a demandé via Pronote si on connaissait des outils, raconte-t-elle. Le prof de techno lui a donné des idées et le principal a choisi. Il a envoyé un lien sur nos adresses professionnelles vers une plateforme nommée BB learning, puis il a accepté ou refusé les participants en fonction des classes."

Lire aussi. Élèves en confinement : quel rôle pour les parents ?

Des conseils de classes plus efficaces et plus rapides

Pour elle, pas de vidéo, mais simplement une discussion audio à plusieurs. "Je m’étais habillée exprès pour ça !" Dommage. Dans les deux cas, le déroulé du conseil de classe était assez classique. "C’était très proche de d’habitude", sourit Sylvain Dedieu. "Une conversation normale", confirme la prof d’anglais, qui déplore tout de même "qu’il n’y ait pas eu d’élèves invités".

Comme dans une séance classique, les cas ont été étudiés les uns après les autres et les professeurs ont donc tour à tour donné leurs avis sur les élèves. "Je m’attendais à ce que ce soit moins vivant, admet Sylvain Dedieu, mais chaque prof a donné son opinion et il y a eu de vrais échanges !" Le dispositif, testé pour les élèves de 3e, sera donc reconduit pour les autres niveaux.

Sur certains aspects, il semblerait même que les conseils de classe soient plus efficaces à distance. "On était 7 ou 8 profs en même temps et on allait direct à l’essentiel", dit Sophie. Résultat : "On a passé une heure par classe alors que d’habitude ça dure 1h30, voire 1h45."

Lire aussi. Confinement : France 4 diffuse des émissions en lien avec les programmes scolaires.

Une pratique à généraliser

De quoi retenter l’expérience après la crise sanitaire ? "Franchement, c’est à refaire, même sans confinement, mais avec les élèves", affirme l'enseignante.

Sylvain Dedieu est lui aussi de cet avis, au moins partiellement. "On pourrait inviter certaines personnes, qui n’ont pas besoin d’assister à tout le conseil de classe, à intervenir à distance. Il y a des choses à creuser."

Autre effet bénéfique, "cela a dédramatisé la situation", se réjouit le principal. Selon lui, ce conseil de classe virtuel a "déclenché des envies chez les profs encore réticents à faire des cours en ligne".

Lire aussi. En confinement, comment se préparer aux épreuves du bac et du brevet ?