Enseignement agricole : s'orienter et se former en Maison familiale rurale

Par Etienne Gless, publié le 04 Mars 2022

VIDÉO. À l'occasion du Salon international de l'agriculture, l'Etudiant a interviewé Dominique Ravon, le président des Maisons familiales rurales (MFR). Découvrez la pédagogie originale de ces 430 écoles qui préparent aux métiers agricoles mais aussi aux métiers de bouche, de l'artisanat ou des soins et services à la personne.

L'enseignement agricole se porte bien ! Il compte plus de 800 établissements scolaires : 216 lycées agricoles publics, 211 lycées agricoles privés, 18 établissements d'enseignement supérieur agronomique, vétérinaire et de paysage. Mais connaissez-vous les Maisons familiales rurales (MFR) ? Il en existe quelque 430 en France. Si vous avez envie de rentrer rapidement dans le monde professionnel et n'êtes pas fan de l'école à plein temps, leur mode de formation pourra vous plaire. En effet, vous alternerez les périodes sur les bancs de l'école et en stage en entreprise à découvrir puis apprendre des métiers.

Lire aussi

Les Maisons familiales rurales, des écoles d'un autre type de l'enseignement agricole

Nés en 1937, ces établissements privés sous contrat avec l'État sont des associations familiales. Elles sont appelées "maisons" car on y vit ensemble en internat et qu'on participe à l'entretien de la maison. Elles sont dites "familiales" car les familles, présentes au conseil d'administration de l'association, s'impliquent dans le fonctionnement des établissements.

De plus, les MFR sont rurales car pour la plupart implantées dans des zones à faible densité de population. On y prépare les mêmes diplômes que dans les autres établissements du CAP à la licence en passant par le bac professionnel et le BTS ou BTSA.

Lire aussi

MFR : une pédagogie à base de stages pour bien s'orienter

Pour les plus jeunes, les MFR proposent des classes d'orientation. "Le jeune de 14 ans qui arrive à la maison familiale va alterner au premier trimestre les cours avec un premier stage en exploitation agricole par exemple en production laitière", explique Dominique Ravon, président de l'Union nationale des maisons familiales rurales d'éducation et d'orientation (UNMFREO).

"Pour conforter son projet on lui demandera aussi de faire au deuxième trimestre un stage en boulangerie, par exemple, car son projet c'est peut-être en fait de devenir boulanger. Au troisième trimestre on lui demandera d'aller à nouveau dans une exploitation agricole pour découvrir cette fois les productions animales." Ces immersions vont permettre au collégien de conforter son orientation.

Lire aussi

Plus de 300 métiers préparés dans les Maisons familiales rurales

Salarié agricole, technicien agricole, chef d'exploitation… Les MFR préparent bien sûr aux métiers agricoles mais aussi aux métiers de bouche, de l'artisanat ou de de la santé et des services à la personne. "Vous pouvez vous former en MFR à plus de 300 métiers", explique Dominique Ravon. On peut ainsi apprendre en MFR à devenir cuisinier, plombier ou encore infirmière, comptable, assistant de gestion PME/PMI. Vous avez l'embarras du choix !

Lire aussi

Diplômes préparés, métiers préparés, profils des élèves en MFR, nous répondons à toutes vos questions dans vidéo ci-dessus :

– 00:34 : Quels métiers prépare-t-on en Maison familiale rurale ?
– 01:28 : Quand peut-on entrer en MFR ?
– 01:59 : A quels jeunes s'adressent les MFR ?
– 02:15 : Comment un collégien peut-il construire son orientation en MFR ?
– 03:25 : Quels diplômes peut-on préparer en MFR ?

Articles les plus lus Collège

A la Une Collège

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !