Reconfinement : un "protocole renforcé" dans les collèges et lycées

Par Thibaut Cojean, publié le 29 Octobre 2020
3 min

Si les collèges et lycées resteront ouverts pendant le nouveau confinement, ils devront respecter un protocole sanitaire renforcé, dont les mesures concrètes ne sont pas encore détaillées.

Dès ce vendredi, la France est reconfinée mais les collèges et lycées resteront ouverts, a annoncé mercredi 28 octobre le président de la République. Emmanuel Macron a promis des "protocoles sanitaires renforcés" dans les établissements scolaires pendant cette période, qui durera au moins jusqu’au 1er décembre.

Lire aussi

Éviter le brassage des élèves

Ce jeudi matin, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a expliqué sur France 2 que le renforcement du protocole était déjà prévu : "Jusqu’à présent, on était dans le protocole 1, on passe dans le protocole 2, qui est un protocole renforcé."

Concrètement, il s’agira à partir de la rentrée de lundi 2 novembre "d’éviter au maximum le brassage des élèves", ou encore de mettre en place "des mesures particulières pour la cantine ou la récréation". En plus de cela, "les mesures d’hygiène et d’aération seront renforcées".

Pour limiter le brassage d’élèves, le ministre indique que ce sont les professeurs qui changeront de classe et non les élèves, notamment au collège. Il s’agit là d’une organisation qui est déjà mise en place dans de nombreux établissements.

En réalité, l’hypothèse 2 du protocole sanitaire, qui figure dans un document adressé aux établissements en juillet 2020, évoque la "fermeture des écoles, collèges et lycées sur une zone géographique déterminée".

Des détails communiqués prochainement

Professeurs comme élèves attendent donc des informations plus concrètes. "Toute une série de mesures plus précises et plus techniques seront communiquées", assure Jean-Michel Blanquer. Peut-être dès ce jeudi soir, à l’issue d’une rencontre entre le ministère et les représentants des enseignants.

Des interrogations demeurent notamment concernant la possibilité de faire des demi-groupes au collège et au lycée, l’organisation des internats ou encore l’ouverture des lycées pour les élèves de BTS et de classes prépas.

En attendant, le Premier ministre, Jean Castex, a d’ores et déjà indiqué devant l’Assemblée nationale que le masque sera désormais obligatoire dès l’âge de 6 ans. L’hommage à Samuel Paty, prévu lundi matin, est pour l’instant maintenu.

Les plus lus Collège

A la Une Collège

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !