Newsletter

Indiscret. La répartition des 1.000 emplois 2016 entre universités et écoles

Camille Stromboni
Publié le - Mis à jour le
Envoyer cet article à un ami
Université Rennes 1 - Amphi - septembre 2013
Sur le millier de postes nouveaux, près de 600 sont dirigés vers les universités, 200 pour les Comue, 52 sont attribués aux écoles d'ingénieurs et plus d'une centaine vers d'autres établissements, comme les IEP. // Université Rennes 1 // ©  Gaëlle Le Page

La répartition des 1.000 emplois qui seront créés en 2016 a été communiquée par le ministère aux élus universitaires, le 15 décembre 2015.

La répartition des 1.000 emplois créés en 2016, dans le cadre des 5.000 postes promis à l'enseignement supérieur sous le quinquennat de François Hollande, a été arrêtée par le secrétariat d'État à l'Enseignement supérieur. Elle a été communiquée aux élus du Cneser (conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche) le 15 décembre 2015, et EducPros a en eu connaissance.

Résultat : sur le millier de postes nouveaux, près de 600 sont dirigés vers les universités. En tête : 43 emplois pour l'université Lille 2, 35 pour Rennes 1, 20 postes à Angers et à Lyon 1. Un "poste" correspond à une dotation en masse salariale de près de 60.000 euros.

Les écoles d'ingénieurs se voient attribuer 52 postes, d'autres établissements, comme l'Inalco ou le Muséum, 25 postes, quand les IEP en obtiennent 13.

Les Comue (Communauté d'universités et établissements) reçoivent de leur côté une enveloppe totale de 205 emplois. 16 regroupements sont concernés : Lyon, au premier plan, avec 29 emplois, suivie de la Comue Léonard de Vinci (Centre-Limousin-Poitou-Charentes), avec 21 postes, et Toulouse (19 emplois).

Le rééquilibrage et la politique de site

Cette répartition dépend de deux critères principaux : le rééquilibrage des dotations entre établissements sur le territoire, et la politique de site. Au total, l'enveloppe de 1.000 postes aura été distribuée pour près des deux tiers en faveur de ce rééquilibrage et d'autres politiques publiques, et pour un tiers en soutien à la politique de site.

"Pour les universités, les emplois au titre du rééquilibrage des dotations ont été répartis pour 70% d’entre eux en fonction des résultats du modèle Sympa et pour 30% en fonction du taux de pression en licence", indique le ministère dans une note destinée aux élus du Cneser.

Pour les écoles d’ingénieurs, les 32 emplois partagés à ce titre ont été répartis "en fonction des résultats du modèle d’allocation des moyens 'Modal', mis à jour pour 2016 dans toutes ses composantes".

Le Cneser s'exprimera autour de ces documents budgétaires le jeudi 17 décembre 2015.

La répartition des 1.000 emplois

UNIVERSITÉS 599
Lille 2 43
Rennes 1 35
Angers 20
Lyon 1 20
Lyon 3 17
Paris 13 17
Corse 15
Guyane 15
Nice 15
Saint-Etienne 15
Centre Champollion 14
Lyon 2 14
Nîmes 14
Savoie 13
Marne-la-Vallée 13
Rennes 2 13
Montpellier 12
Paris 1 12
Toulouse 1 12
Tours 12
Aix-Marseille 11
Amiens 11
Clermont-Ferrand 2 10
Grenoble Alpes 10
Nouvelle-Calédonie 10
Versailles 10
Clermont-Ferrand 1 9
Le Mans 9
Lille 1 9
Paris 10 9
Toulon 9
Bretagne-Sud 8
La Réunion 8
Lille 3 8
Montpellier 3 7
Polynésie 7
Rouen 7
Toulouse 3 7
Bordeaux-Montaigne 6
Dijon 6
Limoges 6
Nantes 6
Valenciennes 6
Le Havre 5
Littoral 5
Mulhouse 5
Reims 5
Avignon 4
Cergy-Pontoise 4
La Rochelle 4
Paris 3 4
Paris 8 4
Toulouse 2 4
Antilles 3
Artois 3
Evry 3
Paris 7 Diderot 3
Pau 3
Perpignan 3
Franche-Comté 2
Orléans 2
Paris 5 Descartes 2
Paris 11 Paris-Sud 1
ÉCOLES D'INGENIEURS 52
Centrale Lille 2
Centrale Marseille 6
Université de technologie de Compiègne 6
Insa Centre Val de Loire 4
Insa Strasbourg 4
Université de technologie de Belfort-Montbéliard 4
ENI Saint-Étienne 3
ENSIIE 3
Université de technologie de Troyes 3
Centrale Nantes 2
ENSMM Besançon 2
INP Grenoble 2
Insa Lyon 2
Insa Rouen 2
Polytechnique Bordeaux 2
ENI Tarbes 1
Chimie Clermont-Ferrand 1
ENSEA Cergy 1
Insa Rennes 1
Insa Toulouse 1
AUTRES ÉTABLISSEMENTS 25
Muséum national d'histoire naturelle 6
CUFR Mayotte 6
EHESS 4
Cnam 3
Inalco 2
EHESP 1
Observatoire de Paris 1
EPHE 1
ENS Ulm 1
IEP 13
Lille 4
Aix 2
Paris 2
Rennes 2
Toulouse 2
Bordeaux 1
COMUE 205
Lyon 29
Léonard de Vinci 21
Toulouse-Midi-Pyrénées 19
Aquitaine 17
Paris-Saclay 17
Normandie 14
Paris-Lumière 14
Sorbonne Universités 13
Languedoc-Roussillon 13
Paris-Est 11
Grenoble-Alpes 8
Sorbonne-Paris-Cité 8
Hésam 7
Bourgogne-Franche-Comté 6
Champagne 5
Paris Sciences et Lettres 3
AUTRE 84

Camille Stromboni | Publié le - Mis à jour le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
haha.

Ca rime à quoi de créer des postes dans les comue ? C'est pas ca qui va réduire le nombre d'étudiants dans les td