Newsletter

35 ans d'EPITA : quelles sont les nouvelles perspectives pour l'école ?

Clément Rocher
Publié le
Envoyer cet article à un ami
epita
L'école d'ingénieurs en informatique fête ses 35 ans et affiche des ambitions toujours intactes. // ©  ©DENIS/REA
L’école d’ingénieurs en intelligence informatique EPITA fête cette année ses trente-cinq ans d'existence. L'établissement affiche ses nouvelles ambitions pour 2022 mais conserve le même objectif : former les meilleurs ingénieurs en informatique.

"Comment pouvons-nous continuer à travailler ensemble avec les entreprises ? Quels sont les axes de développement stratégique ?", s'interroge dans son discours de bienvenue Joël Courtois, directeur de l'EPITA, devant les partenaires réunis pour participer à la célébration des 35 ans de l'école d'ingénieurs, le 14 novembre dernier. L'EPITA cherche à entretenir des liens forts et pérennes avec ses nombreuses entreprises partenaires afin de demeurer avant-gardiste et à la pointe dans ses domaines d'expertise.

Le directeur ne cache pas non plus son envie de développer davantage de partenariats avec d'autres écoles de manière à ce que l'EPITA devienne plus ouverte et créative. Par ailleurs, l'école d'ingénieurs pourrait rejoindre un projet de campus commun à plusieurs écoles dédié à la cybersécurité.

"Il faut se développer au niveau national." Joël Courtois ambitionne de doubler le nombre de diplômés de son établissement en 2022 (soit près de 650 diplômés). Le directeur veut également donner un nouvel élan à la formation continue pour les informaticiens qui ne sont plus au niveau des technologies actuelles : "il faut reformer ces informaticiens et leur donner la possibilité de se réinsérer".

Une nouvelle vision pour l'international

Joël Courtois met en avant un nouvel axe de développement : il souhaite approfondir la dimension internationale de l'EPITA et cela passe notamment par attirer plus d'étudiants étrangers. Ainsi, de futurs programmes internationaux pourraient rapidement voir le jour selon le directeur.

Ce développement à l'international avait commencé en 2016 avec l'ouverture de son tout premier campus à l'étranger au Dakar, capitale du Sénégal. Désormais, le directeur affiche sa volonté d'implanter la marque EPITA dans de nouveaux territoires. Le continent africain pourrait-il devenir un terrain privilégié par l'école d'ingénieurs ? Une délégation camerounaise était présente lors de la soirée de l'établissement et pourrait peut-être s'intéresser au devenir de l'EPITA.


Clément Rocher | Publié le

Vos commentaires (2)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Victor.

L'école 42 (très bonne école) est une copie améliorée de l'Epitech. Et l'Epitech est une école qui se base sur la substance des cours et de la philosophie de l'Epita. En sommes 42 est l'héritage de l'Epita

Frida la blonde.

Euh non, n'exagérons rien, la meilleure école informatique, c'est l'école 42. Ces 2 là défoncent la rondelle de tous les Ensimag et Télécom Paris de la terre ...