Newsletter

Fusion des écoles de management : l’ESC Rennes fait cavalier seul

Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Josse - ESC
Josse - ESC
L'ESC Rennes présentait le 10 mai 2012 son plan stratégique. Contrairement à d'autres écoles engagées dans des fusions, elle mise essentiellement sur la croissance interne.

Pour son plan stratégique 2012-2017, l’ESC Rennes fait cavalier seul. Alors que de nombreuses écoles (Rouen BS, Reims MS, BEM, Euromed, Escem…) sont engagées dans des processus de fusions et d’alliances, notamment pour faire face à un business model qui s’essouffle, l’école continue de miser sur la croissance interne.

Croissance interne

« Nous avons un potentiel de développement qui n’a pas encore atteint ses limites, juge Olivier Aptel , le directeur. L’ESC Rennes a 20 ans, elle n’est pas, comme d’autres, centenaire. Les écoles qui fusionnent sont peut-être arrivées à une limite dans leur propres capacités à innover et apporter une valeur ajoutée ».

Le directeur est par ailleurs peu convaincu des bénéfices de telles fusions. « Les économies d’échelle sont très limitées, et les coûts liés au changement sont élevés, avec des cultures d'établissements parfois très différentes. Et puis, la valeur ajoutée pour les étudiants est encore à démontrer. Ces écoles fusionnées pourront-elles toujours apporter l’encadrement et le suivi qu’attendent les étudiants ? »

Des fusions annoncées... mais pas encore effectives

S’il reste observateur des mouvements en cours, Olivier Aptel appelle également à la prudence. « Pour l’instant, de nombreuses fusions sont annoncées, mais dans les faits, il n’est pas sûr qu’elles se produisent ». Une référence sans doute au projet de Bretagne Business School, fusion prévue en 2001 entre les ESC Rennes et Brest, qui avait échoué au dernier moment… alors même que la communication avait été déployée.

Reste que l’ESC Rennes ne ferme pas complètement la porte à toutes les alliances. « Si on vient nous voir avec un projet qui porte nos valeurs, ou qui nous permettrait d’établir de vraies complémentarités, on l’étudiera ! »


L’ESC Rennes veut presque doubler sa taille d’ici 2017

Passer de 2 800 à 4 600 étudiants, de 74 à 126 professeurs permanents, et de 20 à 35 millions d’euros de budget : telle est l’ambition de l’ESC Rennes pour 2017. Une croissance financée essentiellement via l'augmentation des effectifs (les frais de scolarité représentent 70% de son budget), sur tous les programmes (grande école, bachelor, MsC...)

Parmi les projets, figurent également l’absorbtion de l’école supérieure de logistique industrielle de Redon, l’ouverture de certains diplômes à l’étranger, et la refonte des programmes pour y intégrer les notions de management responsable et d’innovation.

L’ESC Rennes espère obtenir cette année l’accréditation AACSB, après la visite des auditeurs en octobre 2012. Elle visera ensuite Equis.


Jessica Gourdon | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires