Newsletter

APB : ce qui change en 2015

Natacha Lefauconnier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
© drubig-photo - Fotolia
© drubig-photo - Fotolia

Admission-postbac, le portail de préinscription en première année d'études supérieures, ouvre le 20 janvier. Formations en apprentissage plus nombreuses, taux de réussite par grandes filières, mention des conventions entre prépas et universités… Tour des nouveautés 2015.

Taux de réussite et capacités d'accueil

Le portail APB fournit cette année des données sur la réussite des élèves dans la poursuite de leurs études. Ces chiffres seront des statistiques nationales communiquées par le ministère de l'Enseignement supérieur et non des données remplies directement par les établissements.

À compter de 2015, le site indique également le nombre de candidats de l'année précédente pour toutes les licences à capacité limitée (licences très demandées, qui ne peuvent pas accueillir tous les candidats). L'objectif est que les élèves prennent conscience de l'extrême sélectivité de certains cursus et formulent un maximum de candidatures.

Les cursus en apprentissage mis en avant

Le ministère de l'Éducation nationale compte poursuivre la promotion de l'apprentissage auprès des jeunes. Un nouvel onglet "Apprentissage" apparaît désormais dans le dossier du candidat APB, au même niveau que les onglets "Candidatures" et "Ordre des vœux". On peut y lire des informations sur ce type de formations et comment les trouver via le moteur de recherche du site. Le portail compte cette année près de 2.000 formations en apprentissage, contre 1.650 environ en 2014.

Une ouverture vers les formations RNCP

En 2015, le portail APB s'ouvre à des formations inscrites au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles), toutes en alternance. Jusqu'à présent, ne pouvaient prétendre au portail APB que les établissements publics et les BTS et CPGE privés sous contrat, ainsi que les établissements privés dont le diplôme était visé par l'État. S'il n'est pas possible d'identifier d'emblée ces formations RNCP dans APB cette année, une plus grande transparence est prévue pour la session 2016.

Les conventions prépas-universités signalées

Dans le cadre de l'application de la loi ESR de juillet 2013, l'obligation faite aux lycées publics disposant de classes préparatoires de conventionner avec un EPSCP (établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel) doit être effective d'ici à juin 2015. Ces conventions lycées-universités seront mentionnées sur APB, dès le 20 janvier pour celles qui sont déjà signées, au fur et à mesure pour les autres. Les élèves qui accepteront une proposition d'admission en prépa devront s'inscrire dans le lycée mais aussi dans l'université partenaire (avant le 15 janvier suivant la rentrée).

Une seconde école à l'étranger

Du côté des formations, on note l'arrivée sur APB d'une seconde école étrangère après le campus barcelonais de Toulouse Business School : l'Insa Euro-Méditerranée de Fès (Maroc), codéveloppé par le groupe Insa et l'UEMF (Université euro-méditerranéenne de Fès).

Les IEP de province mentionnés

Pas de changement sur le fond : les dix IEP (instituts d'études politiques) continuent de recruter en dehors d'APB. Mais, cette année, le site Admission-postbac présente une page explicative des "Concours Sciences po" des IEP de province dans la rubrique "Les formations". Sciences po Paris n'a pas souhaité apparaître, les inscriptions au concours étant closes depuis le 30 décembre. Le choix "Concours Sciences po" est également présent dans le moteur de recherche d'APB mais il renvoie l'élève qui veut postuler vers les sites des établissements.

L'intérêt de cette page ? Ces formations gagnent une meilleure visibilité, en attendant de faire leur véritable entrée sur le portail... peut-être en 2016. Quant aux candidats de 2015, ils risquent d'être perdus, puisque figurent désormais sur le portail commun des formations qui recrutent en dehors du système.

Un calendrier 2015 avancé
À la suite de plusieurs réunions avec le comité des usagers d'APB (associations de parents d'élèves, proviseurs, universités, recteurs, SAIO, élèves de terminale et étudiants de première année) mis en place en 2014, le ministère a opté pour un retour de la première phase d'admission en amont du bac (début des épreuves : le 17 juin).

Dès le 8 juin (à 14 heures), la majorité des élèves auront reçu une proposition d'admission (à laquelle ils devront répondre avant le 13 juin, 14 heures).

Par ailleurs, le site a subi un gros développement technique pour être accessible aux personnes ayant une déficience visuelle, et se conforme ainsi à la législation en vigueur.
APB 2014 en chiffres
- 795.760 candidats.
- 11.500 formations, dont 1.650 en apprentissage.
- 60.000 candidats ont créé leur dossier entre le 18 et le 20 mars (clôture des inscriptions).
- Plus de 100.000 messages de candidats traités par les SAIO.
- 80.000 propositions de réorientation pour les bac+1 vers une licence, dont 30.000 acceptées par les candidats.

Natacha Lefauconnier | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Étienne.

6.400€ par an pour l’INSA Euro-Méditerranée, qui n’a d’INSA que les 4 lettres et non le statut français (EPSCP…). J’espère que c’est clairement mentionné sur le site APB.