Newsletter

Attentats à Paris : Université debout, la réaction à chaud des universitaires

Sylvie Lecherbonnier
Publié le - Mis à jour le
Envoyer cet article à un ami
Le hashtag #universitedebout a circulé dès samedi 14 novembre, en réaction aux attentats à Paris.
Le hashtag #universitedebout a circulé dès samedi 14 novembre, en réaction aux attentats à Paris. // ©  Capture d'écran

Dès samedi 14 novembre au matin, le hashtag #universitedebout a circulé sur les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter, pour exprimer la solidarité de la communauté universitaire après les attentats qui ont touché Paris dans la nuit.

Samedi 14 novembre 2015, après les attentats qui ont frappé Paris dans la nuit du 13 novembre, universités et grandes écoles se sont emparées des réseaux sociaux. D'abord pour communiquer auprès de leurs étudiants et personnels. Les établissements franciliens ont été fermés pour la journée de samedi, entraînant des annulations de cours et de manifestations. Sur le reste du territoire, universités et écoles étaient ouvertes, sauf exception, comme à Toulon.

L'ESCP Europe, dont le campus de Paris se situe dans la zone touchée par les attaques terroristes, a ainsi tenu à rassurer sa communauté.

twitt escp


Très vite dans la matinée, le hashtag #Universitedebout, lancé par la CPU (Conférence des présidents d'université), est apparu pour exprimer la solidarité de la communauté universitaire, à l'instar des réactions lors des attentats de janvier 2015.

twitt salzmann

twitt béjean

twit balaude

Plus tard dans la journée, un autre mot clé a circulé sur les réseaux sociaux, #educattentats, qui permet aux enseignants d'échanger sur la manière de parler de ces événements tragiques aux élèves et étudiants.

twitt taddei


Sylvie Lecherbonnier | Publié le - Mis à jour le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires