Newsletter

Ambiance jeux TV aux Mines de Nantes

Simon Challier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Mines de Nantes - Questions pour un neutron ©AnthonyDiaz
Mines de Nantes - Questions pour un neutron ©AnthonyDiaz

Les Mines de Nantes se sont transformées en véritable plateau télé fin février 2014. L’école d'ingénieurs a organisé "Questions pour un neutron", une version "nucléarisée" du populaire "Questions pour un champion". Objectif pour les étudiants : apprendre en s'amusant.

Mines de Nantes - Question pour un neutron © EMNL’ingénierie nucléaire :  c'est le thème sur lequel se sont affrontés les étudiants de dernière année de l'École des mines de Nantes, de l’option STAR (Systèmes et technologies associés aux réacteurs nucléaires). Comme sur un plateau télé, il y avait buzzers, caméras et animateur pour cette première édition de "Questions pour un neutron". "L’idée était de sortir des cours statiques, de voir comment réagit l’élève dans l’instant, le tout de manière ludique", explique Lydie Giot, responsable de l’option à l’origine du projet.

Préparées par les élèves pendant les six premiers mois de l'année, des questions sur les réacteurs, la sûreté et la neutronique ont départagé trois équipes de cinq élèves. "La compétition a plutôt bien fonctionné", se réjouit l'enseignante.
"On a bien travaillé dessus, il y avait les caméras, l’animateur était dynamique, on s’est pris au jeu, témoigne Adrien, 22 ans. Les phases de préparation étaient fastidieuses et représentaient une charge de travail supplémentaire, mais  finalement, je me suis rendu compte que cela permet vraiment de s’entraîner à répondre à des questions plus larges, de culture générale notamment."

Côté enseignant, "cette activité pédagogique, façon jeu TV, avait pour objectif de leur permettre d’approfondir leurs connaissances en matière d'ingénierie nucléaire de manière autonome, tout en développant leur capacité à communiquer. Autant d’atouts pour leur insertion professionnelle", estime Lydie Giot.

Un an de préparation

Voilà un an que la responsable de formation préparait ce jeu. Après avoir répondu à un appel à projets d'innovation pédagogique dans le cadre de "La Grande Ecole Virtuelle Mines – Télécom", elle obtient un budget de 13.000 €, qui lui permet d'acheter les buzzers, les cartons, de rémunérer l’équipe technique et de confectionner l’ambiance "plateau télé".

Le Centre d’appui aux pratiques d’enseignement (CAPE) de l'EMN et le département en sciences sociales et de gestion ont, quant à eux, accompagné la démarche sur le plan pédagogique.

Un projet reconduit

Du point de vue des Mines, "Questions pour un neutron" a bien fonctionné. Aussi l'école a-t-elle décidé de reconduire le projet en 2014-2015. Le jeu devrait s’étendre dans deux ou trois autres établissements ; en particulier, des discussions sont actuellement en cours avec l'ENSI Caen.

En outre, en mars 2014, "Question pour un neutron" a traversé la Manche. Le jeu a été présenté au Workshop franco-britannique 2014 dédié aux initiatives pédagogiques. Le point de départ vers une version internationale ?


Simon Challier | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires