Newsletter

Christian Demuynck chargé d’une mission de préfiguration du nouveau Campus France

Sophie Blitman
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Approuvée en juillet 2010, la création du nouvel opérateur Campus France, guichet unique pour la promotion de l’enseignement supérieur français à l’international et l’accueil des étudiants étrangers, doit être effective le 1er janvier 2012. Reste à trouver les modalités de son fonctionnement. Une mission délicate qui incombe au sénateur Christian Demuynck.

Le sénateur UMP de Seine-Saint-Denis Christian Demuynck a été chargé d’une « mission de préfiguration » du nouvel opérateur Campus France, qui doit officiellement être mis en place au 1er janvier 2012.
Le futur Etablissement public industriel et commercial réunira les activités actuelles du Groupement d’intérêt public (GIP) Campus France, l’association Egide et les activités internationales du Conseil national des œuvres universitaires et scolaires (CNOUS). L’objectif : promouvoir l’enseignement supérieur français à l’international et veiller au bon accueil des étudiants étrangers.

C’est en tant que « futur membre du conseil d’administration de l’EPIC Campus France » que Christian Demuynck a été chargé de cette mission, comme l’indique la lettre de mission que lui a adressée François Fillon le 5 septembre 2011.
A ce titre, il devra proposer « un projet d’établissement et le règlement intérieur », ainsi que « les orientations de la convention triennale d’objectifs et de moyens qui sera conclue entre l’Etat et l’établissement ».
En particulier, souligne le Premier ministre, l’intégration des activités internationales du CNOUS au sein de Campus France « nécessitera des ajustements qu’il est souhaitable de préparer ».
Une mission loin d’être évidente, d’autant que Christian Demuynck doit remettre ses propositions avant le 1er décembre 2011. Or voilà plus d’un an qu’a été approuvée la création de ce guichet unique mais rien, depuis, ne semble vraiment avoir bougé.

Sur les blogs EducPros

Lire le billet de Michel Abhervé : La République irréprochable : un nouveau chargé de mission


Sophie Blitman | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires