Newsletter

Cinq nouveaux projets de développement de l'alternance sélectionnés par les Investissements d'avenir

Sandrine Chesnel
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Cinq nouveaux projets contribuant au développement de l’alternance viennent d’être sélectionnés par le gouvernement dans le cadre des Investissements d’avenir.  

Le projet de la fondation des apprentis d’Auteuil comprend ainsi la création d’un nouveau centre de formation à Loos en Gohelle (Pas-de-Calais), spécialisé dans les métiers liés à « l’enveloppe du bâtiment » comprenant une offre d’hébergement de 108 places ;

L’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) va développer un dispositif de formation mobile aux métiers des travaux publics, afin de former au plus près des bassins d’emploi, les besoins de qualification en alternance des entreprises engagées dans de grands projets, type lignes à grande vitesse (LGV), canal Seine-Nord, Grand Paris …

L’Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire (ISIPCA) qui propose des formations en alternance prévoit la création de laboratoires à la pointe de la technologie, accessibles aux très petites entreprises et aux PME, tout en optimisant sa surface disponible pour augmenter sa capacité d’accueil.

L’Institut des ressources industrielles à Lyon souhaite créer un pôle des métiers et des technologies de l’industrie, incluant la construction d’un nouveau bâtiment et le développement de nouvelles formations (techniciens supérieurs en conception et dimensionnement pour les nouvelles énergies, ingénieurs en conception innovation…). Ce projet s’accompagne, comme tous les projets retenus par le Grand emprunt, d’un volet hébergement : en l’occurence la construction d’une résidence de 200 logements pour les étudiants et les alternants, en partenariat avec le CROUS.

Enfin la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat (CRMA) de Languedoc-Roussillon prévoit la mise en place d’une université régionale des métiers et de l’artisanat, organisée en cinq pôles d’excellence (automobile, soins et services à la personne, bâtiment, alimentation et gastronomie). Parallèlement, la reconfiguration des internats permettra d’offrir 350 places supplémentaires aux nouveaux apprentis.

Consulter le communiqué des ministères.


Sandrine Chesnel | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires