Classements internationaux : l’IREG annonce le lancement d’un label qualité


Publié le
Envoyer cet article à un ami

L’International ranking expert group (IREG) a annoncé le 18 mai 2011, lors d’un colloque à Paris organisé par QS, la mise en place d’un audit qualité des rankings internationaux, assorti d’un label «IREG approved.» «Notre objectif est de fournir aux utilisateurs des rankings, et notamment aux futurs étudiants, un outil pour identifier la fiabilité de ces classements » a expliqué Jan Sadlak, le président de l’IREG.

Ce groupe d’experts internationaux a été fondé en 2004 par le Centre européen pour l’enseignement supérieur de l’Unesco (Unesco-CEPES) de Bucarest et l’Institute for Higher Education Policy de Washington. L’IREG compte une quinzaine de membres, organisateurs de rankings comme le CHE allemand, ou l’OST français (mais aussi la société QS ou l’ARWU qui réalise le classement de Shanghai). En 2006, l’IREG  a défini les « Principes de Berlin», une charte de bonnes pratiques pour contribuer à l’amélioration de la qualité et de la fiabilité des rankings.


Vingt critères notés sur 180 points

L’audit mené par des experts indépendants portera sur vingt critères inspirés des principes de Berlin, et portant notamment sur l’objectif visé par le classement, sa méthodologie, la publication des résultats, la transparence ou l’assurance qualité. Par exemple, il est spécifié qu’un classement doit, autant que possible, mesurer des résultats plutôt que des données statistiques.

Autre critère exigé : un ranking doit reconnaître la diversité des institutions évaluées. Sur un score maximum de 180 points, un classement, pour être habilité, devra totaliser au moins 50% de ce total. «Le premier tour des auditions devrait concerner deux rankings nationaux et deux rankings internationaux » a indiqué Jan Sadlak. Premiers résultats attendus à l’automne 2011.


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires