Newsletter

Clientélisme à l'université Pierre-Mendès-France (Grenoble) ? Le billet de Pierre Dubois

CS
Publié le
Envoyer cet article à un ami

"Encore une histoire de sociologues", écrit Pierre Dubois sur son blog . L'ancien directeur de l'OFIPE (Observatoire des formations, des insertions professionnelles, évaluations) raconte une procédure de recrutement contestée à l'UPMF (université Pierre-Mendès-France - Grenoble)

"Comment peut-on oser, sans vergogne, ouvrir un concours ad hominem ? Comment peut-on organiser une promotion locale au grade de professeur en bidonnant un concours de la fonction publique ?", s'insurge-t-il.

Lire son billet intitulé Promotion profilée au fil de l’eau

Les autres billets de Pierre Dubois

Une série sur le "blues des syndicats "
Combattre le plagiat étudiant
Bordeaux 3. Taux de produisants

Suivez toute l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le compte Twitter d'Educpros et la page Facebook d'Educpros .


CS | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
fred.

les universitaires comme première ligne de cette élite pourrie sont des corrompus et des voyous qui se sont retrouvés du bon coté, celui de la fonction publique ils se cooptent entre eux et méprisent toutes les règles d'objectivité et de transparence une certaine Marine a dit qu'ils sont tous pourris et force de constater qu'elle a raison !!! CNU et CNRS tous pourris !!!!