Création d'un "campus d’intelligence économique" en Basse-Normandie

Timothée Brisson
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L’École de management de Normandie (EM Normandie), l’École nationale supérieure d’ingénieurs de Caen (ENSICAEN) et l’université de Caen-Basse-Normandie s’associent pour créer le « campus intelligence économique de Basse-Normandie». L'objectif : afficher l'engagement des acteurs de la région sur ce sujet porteur.


«Il manquait un outil de formation continue et de recherche dans la région sur la question de l'intelligence économique, analyse Ludovic Jeanne, professeur à l’EM Normandie et coordinateur du projet. Il fallait permettre aux acteurs économiques régionaux de faire converger leur force en matière d’intelligence économique.» La Basse-Normandie a, il est vrai, une histoire privilégiée avec l’intelligence économique. Rémy Pautrat, préfet de la région de 1996 à 1999, est un des initiateurs de cette démarche en France.


Le Secrétariat permanent à l’intelligence économique (SPIE), qui rassemble des représentants de l’État et de la région, a demandé à l’ENSICAEN de rassembler des partenaires pour mettre en place un «campus» consacré. Comprenez un espace de formation réparti entre les trois établissements, et non pas la construction de bâtiments dédiés. Ce projet s’inscrit dans la démarche nationale «Intelligence économique et nouveaux risques du XXIe siècle», lancée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en 2011.

«Notre objectif est de créer une offre de formation interculturelle, complète et flexible pour les entreprises, explique Ludovic Jeanne. Plusieurs séminaires seront répartis sur l’ensemble de l’année.»

Prochaine étape à l’horizon 2013-2014 avec la mise en place de la formation initiale, la création d’un mastère spécialisé et le lancement d’activités de recherche sur la question.


Timothée Brisson | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires