Newsletter

Cursus sur iPad, Jobville et classe inversée : l'innovation made in USA

De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'innovation made in USA
L'innovation made in USA

REVUE DE PRESSE - ÉTATS-UNIS. Une université lance un cursus entièrement sur iPad ; une nouvelle application pour étudiants vise à rendre la recherche d’emploi aussi ludique qu’un jeu vidéo ; un logiciel pour développer la pédagogie inversée lève 18 millions de dollars.

 Une université va lancer un cursus entièrement sur IPad

Lynn University (Floride) va lancer en septembre 2015 des diplômes en ligne formatés pour être suivis sur des tablettes iPad. Les étudiants de ces cursus 100% en ligne paieront 35.000 dollars pour le diplôme complet en quatre ans – soit le prix d’une simple année de cours en présentiel sur le campus de Lynn. Ceux qui s’inscrivent recevront un iPad mini, qu’ils utiliseront pour accéder aux logiciels, documents, e-books, etc. L’université va notamment se servir d’une fonctionnalité proposée sur la dernière version de l’iPad, Touch ID (détection d’empreinte digitale), afin d’éviter la fraude lors des examens.

 À lire sur Inside Higher Ed

Jobville : quand Linkedin rencontre Candycrush

La recherche d’un emploi peut-elle ressembler à un jeu ? C’est le pari de Diana Cobbe, la fondatrice de Jobville, qui va lancer début 2015 cette application visant à aider les étudiants à mieux comprendre les attentes des employeurs, et à mieux communiquer avec ces derniers, afin de trouver plus facilement un emploi. JobVille – un mélange de Linkedin et de Candycrush, selon le Chronicle of Higher Education – présentera à l’étudiant trois propositions d’emploi par jour, et lui demandera d’identifier quelles compétences pourraient correspondre à cette annonce. Il pourra alors “débloquer” le niveau suivant. L’app permet d’entrer en relation avec des employeurs via divers défis, de collecter des points. Pour la fondatrice, elle a pour avantage d’impliquer les étudiants dans la recherche d’emploi très tôt, bien avant l’obtention de leur diplôme.

À lire dans le Chronicle of Higher Education

18 millions de dollars pour développer les classes inversées

Echo360, une start-up basée en Virginie, a annoncé le 12 novembre une levée de fonds de 18 millions de dollars – un montant particulièrement élevé pour le secteur. Figure de proue de la pédagogie inversée, le logiciel d’Echo360 permet de filmer la classe d’un professeur. Les étudiants peuvent ainsi suivre ou revoir à distance le cours, à leur rythme. Le logiciel propose aussi d’autres fonctionnalités, comme la possibilité, pour les professeurs, de repérer les étudiants en difficulté. Il permet aussi aux responsables universitaires de mieux savoir ce qui se passe dans les différents cours de leur institution. À ce jour, Echo360 est utilisée dans 625 universités, et par 2 millions d’étudiants. Avec cette levée de fonds, la start-up souhaite poursuivre son expansion.

 À lire sur le Washington Post


De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires