Décrochage et Assises au programme du congrès de la CGE

Sandrine Chesnel
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le congrès biennal de la Conférence des grandes écoles se tient à Nantes du 3 au 5 octobre. La journée de vendredi sera dédiée aux propositions formulées par la CGE dans le cadre des Assises sur l’enseignement supérieur et la recherche.

Les jeunes décrocheurs et les enjeux de l’enseignement supérieur. Voilà les deux grandes thématiques abordées lors des nombreux ateliers qui se tiendront pendant le congrès de la conférence des grandes écoles.

Un congrès qui sera aussi l’occasion de donner un coup de projecteur sur la contribution de la CGE aux Assises de l’enseignement supérieur, contribution qui reprend pour l’essentiel les propositions soumises à l’assemblée générale de février 2012, et envoyées aux candidats à la présidence de la république.

Quatre propositions à retenir : amener le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche à 1% du PIB, soit un effort de 20 milliards supplémentaires en 10 ans ; tripler le nombre d’étudiants étrangers ; encourager la recherche universitaire sur le décrochage scolaire; renforcer l’autonomie des établissements universitaires, responsables du choix de leurs étudiants, de leur formation et de leur employabilité.

Lire la contribution de la CGE aux Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.


Sandrine Chesnel | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires