Newsletter

Des formations d’ingénieurs traduites en compétences : un colloque pour comprendre

Fabienne Guimont
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Qu’est-ce qu’une démarche compétences ? Comment utiliser un référentiel de compétences ? Quel en est l’impact pédagogique ? Comment évaluer l’acquisition de compétences ? Ce sont les questions auxquelles l’association P@scaline tentera de répondre lors de son colloque sur l’approche compétences dans l’enseignement supérieur du 17 mai 2011.

Pour cette association de promotion des métiers d’ingénieurs et de cadres dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, cette approche compétences consiste à définir pour chaque diplôme un portefeuille de 20-30 compétences (maîtrise de l’anglais, mobilité internationale, gestion d’équipe, relation client, etc.).

Evaluer l'acquisition de compétences


« Selon les compétences, on fait appel aux outils classiques de mise en situation, de compréhension de la personne, ou encore aux jeux de rôles. L’acquisition des compétences fait l’objet d’une évaluation, ce qui constitue une démarche innovante dans l’enseignement supérieur. Les étudiants sortant d’une école d’ingénieurs possèdent le même diplôme, mais chacun a son propre portefeuille de compétences, en fonction de ses projets professionnels. Le jeune diplômé complétera ensuite ses compétences tout au long de sa vie professionnelle », indique l’association dans son communiqué.

Une définition qu’Alain Ayache, directeur de l’ENSEEIHT-INP Toulouse, et Noël Bouffard, directeur délégué de Sopra Group, ont détaillé dans un livre blanc . Lire ou relire leur interview parue sur EducPros en janvier 2011 .


Fabienne Guimont | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires