École des mines de Nancy : une chaire pédagogique pour apprendre à gérer le changement en entreprise

Marie Bonnaud
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Associer les entreprises aux projets pédagogiques de l’école. La chaire "Ingénierie et innovation", créée en 2008 à l’École des mines de Nancy, en a fait sa philosophie.

Soutenue par des partenaires industriels (Total, Areva, Veolia environnement, La Poste), ainsi que par la Communauté urbaine du Grand Nancy qui participent à son comité stratégique et à son financement, cette chaire pédagogique se veut un lieu de réflexion autour de l’innovation dans l’entreprise : « Le monde économique est un espace qui change perpétuellement, ce qui peut être parfois très déstabilisant. Il faut que nos étudiants y soient préparés. D’autant que les problèmes qui sont induits par l’innovation se répètent et appellent toujours les mêmes réponses. L’idée est de les familiariser à ces enjeux pour qu’ils acquièrent les bons réflexes une fois en poste », souligne Antoine Dubedout, responsable de la chaire et de la filière management de l’innovation et du changement, une spécialité qui peut être choisie en deuxième année.
 
Et pour précisément favoriser cette familiarisation, les étudiants sont encouragés à réfléchir sur des problèmes réels. Une façon d’asseoir dans le monde de l’entreprise les apports de la pédagogie par projets déjà très présente à l’École des mines (les étudiants doivent réaliser au total 4 projets au cours de leurs trois années d’études). Chaque entreprise partenaire de la chaire propose des sujets spécifiques à son environnement, comme réfléchir à l’optimisation des trajets des facteurs, à l’amélioration des conditions de déplacement des étudiants, ou encore à la biomasse thermique et à la filière de récupération du bois. Chaque projet, piloté par une petite équipe d’étudiants, est co-encadré par un opérateur de l’entreprise et un enseignant.


Marie Bonnaud | Publié le