Newsletter

Les écoles d’ingénieurs dans la course aux regroupements

Céline Authemayou
Publié le - Mis à jour le
Envoyer cet article à un ami

INFOGRAPHIE. Après une année marquée par la création de CentraleSupélec et l’annonce de la fusion Mines Nantes - Télécom Bretagne, la vague de regroupements d'écoles d'ingénieurs continue de s'intensifier. EducPros a recensé les projets en cours, qu’ils soient encore à l’état de réflexion ou validés.

Cliquez sur les villes françaises pour voir les différents projets de rapprochement des écoles d'ingénieurs.

Quand Bercy préconise aux petites écoles de se regrouper
La revue de dépenses des écoles publiques d'ingénieurs, réalisée au mois de mars 2015 par le Cgefi (Contrôle général économique et financier) pour le compte de Bercy et diffusée en juillet 2015 préconise aux écoles de petite taille qui ne seraient pas déjà impliquées dans un projet de regroupement de s'y diriger, pour atteindre une taille critique acceptable.

Sur les 59 écoles étudiées, neuf disposent d'un budget annuel de moins de 15 millions d'euros
. Pour certaines, le nombre d'élèves ne dépasse pas 400, à l'image de l'Engees à Strasbourg, quand l'Insa Lyon atteint à elle seule 6.100 étudiants.

Pour ces écoles, "un problème de moyens existe à ce niveau, que ce soit en termes de qualité de l'environnement de la vie étudiante, d'excellence pédagogique de la formation ou de soutenabilité de la recherche".

Céline Authemayou | Publié le - Mis à jour le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires