Newsletter

EdTech : cinq technologies qui changent le visage des classes américaines

Hélène Labriet-Gross
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Des étudiants de Penn State suivent un cours online en réalité virtuelle avec casque et gants connectés.
La réalité virtuelle est selon EdTech Magazine l'une des cinq technologies qui comptent dans l'enseignement supérieur américain. // ©  Penn State
REPÉRÉ DANS LA PRESSE AMÉRICAINE. Documents partagés, réalité virtuelle, messageries internes… Dans les universités américaines, les nouvelles technologies déployées dans les classes ont profondément modifié l'approche pédagogique. Le site EdTech Magazine en répertorie cinq indispensables.

Le règne du papier et du crayon serait-il révolu ? Depuis une dizaine d'années, de nombreux outils numériques ont fait leur apparition dans les salles de classe et les amphithéâtres. Permettant la collaboration, la personnalisation ou la simulation virtuelle, ils ont fondamentalement changé les méthodes d'enseignements et d'apprentissage. Le site d'informations EdTech Magazine en a retenu cinq. Cinq ayant fait leurs preuves dans les universités américaines.

Des outils pour améliorer la communication

En tête de liste, le service Google documents qui, selon le site, augmente le travail collaboratif entre étudiants, ainsi qu’entre élèves et enseignants : chacun peut créer sa propre version d'un même document, afin d'en suivre plus facilement la progression. Il existe désormais des modèles de documents, homologués par les enseignants, afin que les étudiants rédigent une publication sans perdre de temps sur la mise en page. La messagerie Slack favorise également la communication autour d'un projet commun, et est un vecteur efficace de poser ses questions directement aux professeurs.

En deuxième position sur la liste publiée par EdTech magazine, la réalité virtuelle, qui occupe une place prépondérante dans les salles de classe. Les étudiants en médecine peuvent disséquer des cadavres virtuels, tandis que les aspirants professeurs s'entraînent à diriger une classe, à intervenir en cas de conflit ou pour rappeler à l'ordre les élèves dissipés. Elle transporte également les étudiants hors de la classe : grâce à cette technologie, ils visitent des musées ou découvrent des pays lointains sans bouger de leur chaise.

L'apprentissage adaptatif est également l'une des méthodes les plus utilisées dans le domaine des EdTech : l'analyse de données et l'utilisation de l'intelligence artificielle offrent aux enseignants la possibilité de cerner de manière très fine le niveau de chaque élève et de personnaliser leurs cours pour la réussite de tous.

Les écrans pour collaborer

L'article d'Ed Tech magazine rappelle également que les écrans sont devenus des outils de collaboration très sophistiqués : le Microsoft Surface Hub est utilisé au Cleveland Clinic Lerner College of Medicine par les étudiants et enseignants associés sur un même sujet. Ils peuvent consulter, annoter, partager leurs informations directement sur cet écran interactif géant, ou à distance, depuis leur ordinateur ou leur téléphone.

Enfin, l'utilisation de la vidéoconférence favorise l'accès du plus grand nombre au savoir. Dans les zones rurales, on peut désormais suivre à distance des cours dispensés par des professeurs dans des établissements situés à des milliers de kilomètres sans problème. Par ailleurs, la Michigan State University utilise des robots pour agir au nom des étudiants qui ne sont pas physiquement présents en classe, et favoriser les interactions faisant souvent défaut aux personnes qui suivent un cours à distance.

L'article d'Ed Tech magazine (en anglais)


Hélène Labriet-Gross | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
TeachReo.

Super le dernier point de l’article, c’est exactement ce que propose TeachReo (https://www.teachreo.com) depuis plus d’un maintenant. C’est ça aussi être précurseur et visionnaire de ce que sera l’éducation de demain. Nous serions heureux de vous présenter TeachReo et comment nous envisageons l’éducation équitable grâce aux #EdTech