Ecoles-universités : s'inspirer des modèles étrangers sans les copier, le billet de Philippe Jamet

CS
Publié le
Envoyer cet article à un ami

"Le modèle de grande université à l’anglo-saxonne est certes mondialement disséminé, mais il n’est pas entièrement le nôtre comme en témoigne la nature, assez inclassable, et pourtant originale et compétitive, de nos écoles d’ingénieurs. Sur ce point précis, comme plus largement sur d’autres, la France ne doit pas douter d’elle-même au point de rejeter à la rivière les pépites qu’elle a entre les mains au motif que d’autres portent fièrement ce qui, de loin, scintille comme des lingots", estime Philippe Jamet sur son blog.

"Même aux Etats-Unis, de petites universités technologiques pluridisciplinaires, performantes et qui ressemblent fort aux écoles d’ingénieurs, cohabitent harmonieusement et en toute indépendance avec des géants universitaires", raconte le directeur des Mines de Saint-Etienne.

Lire son billet intitulé Conclusion : s’inspirer oui, décalquer non

A lire aussi sur le blog de Philippe Jamet

Rapprochement écoles d’ingénieurs-universités : trois avantages à préserver
Deuxième élément : la pluralité de la construction des connaissances
Troisième élément : les diverses formes de visibilité


CS | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires