Newsletter

Et si la sélection réinventée était l'une des solutions de la crise scolaire... Le billet de Philippe de Lara


Publié le
Envoyer cet article à un ami

« On attend d’abord de l’école qu’elle soit "juste", écrit Philippe de Lara sur son blog . Et si c’était justement ce pari qui avait dégradé les conditions de l’égalité, entravé l’accès des enfants d’origine modeste aux Grandes écoles, et accentué par là la fermeture de milieux dirigeants qui tendent en effet à se renouveler sur une base de plus en plus étroite ?

Et si la vulgate critique de l’école de la reproduction et de l’élitisme — qui va parfois jusqu’à stigmatiser les bons élèves, comme si c’était tous des exploiteurs du CAC 40 en puissance —, n’était qu’un discours inconsistant, déplorant les effets dont il vénère l’école ? »

« Et si la sélection réinventée, une sélection qui classe et oriente, et non une sélection qui exclut, faisait partie de la solution de la crise scolaire ? », interroge le professeur de science politique dans un billet intitulé Conditions de l’éducation[1]

A lire aussi sur le blog de Philippe de Lara
Les enseignants et les professeurs font-ils le même métier ?

Suivez toute l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le compte Twitter d'Educpros et la page Facebook d'Educpros .


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires