Premier état des lieux de l'observatoire de la responsabilité sociale des universités

Emmanuel Vaillant
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'Observatoire de la responsabilité sociétale des universités (ORSU) présente son premier état des lieux des pratiques des universités et des territoires en matière de RSU. Et émet quatre recommandations.

Lancé il y a un an à l'initiative de l'AFEV et l'Unicef France, l'ORSU publie un premier bilan des pratiques de responsabilité sociales des universités dans neuf bassins universitaires, de Albi à Valenciennes en passant par Lyon, Poitiers, Paris ou encore Rennes.

Cet état des lieux dresse un panorama des diverses actions engagées dans tous les domaines de la vie universitaire : le logement, l'environnement, l'insertion professionnelle, la démocratisation de l'enseignement, la vie culturelle... Ce sont plus d'une centaine de projets parmi lesquels on trouve, par exemple, des Maisons des étudiants à Lyon, Lille et Poitiers, des crèches pour les enfants des personnels et des étudiants à Lyon 2, Lille 3 et à l'université de Bourgogne, des expérimentations sur le logement à Paris, Lyon, Nanterre, Bordeaux ou encore au Grand Rodez,  un soutien à la restauration biologique par la région Nord Pas-de-Calais et le grand Poitiers ou encore des ouvertures de bibliothèques à un public non étudiant à Lille 3, Nanterre et Paris 4.

Ce rapport est aussi l'occasion de mener une enquête auprès des étudiants engagés dans des actions de solidarité : si 83 % d'entre eux estiment que leur expérience acquise leur sera utile pour la suite de leur parcours, 42 % jugent que l’action menée par leur universités pour promouvoir l’engagement est insuffisante.

Une meilleure coopération entre les universités et les collectivités territoriales

Pour développer alors la RSU, les responsables de l'ORSU formulent quatre recommandations. Ils suggèrent d'abord une meilleure coopération entre les universités et les collectivités territoriales en évitant les cloisonnements du type : formation pour les universités, aménagement du territoire pour les collectivités. Ils proposent aussi d'intégrer la RSU dans tous les textes : contrats d'établissements, schémas directeurs de l'enseignement supérieur, conventions partenariales, etc. Troisième recommandation : faire de la RSU un outil transversal à toute la communauté universitaire, aussi bien les étudiants que les personnels et enseignants-chercheurs, sur tous les domaines, du logement à la restauration. Enfin, l'ORSU recommande de favoriser l'engagement solidaire des étudiants et des personnels, par exemple en rendant systématique une valorisation de l'engagement dans les cursus d'études et dans les carrières.


Emmanuel Vaillant | Publié le