Newsletter

Tous les étudiants kiné passeront bientôt par une première année à l'université

Virginie Bertereau
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Maison médicale pluridisciplinaire de santé de Villiers-le-Bel. Les études de kiné dureront bientôt cinq ans.
Maison médicale pluridisciplinaire de santé de Villiers-le-Bel. Les études de kiné dureront bientôt cinq ans. // ©  Patrick Allard / R.E.A

D'ici au mois de juillet 2015, deux textes de loi devraient ouvrir la voie à une réforme d'ampleur des études en kinésithérapie. L'un prévoit la suppression du concours physique-chimie-biologie au profit d'une sélection post-année universitaire dans tous les instituts. L'autre allonge d'un an la durée du cursus.

La réforme des études en masso-kinésithérapie se précise. Lundi 18 mai 2015, le Cneser (Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche) a approuvé l'arrêté sur les modalités de sélection à l'entrée des instituts de formation. Les étudiants le réclamaient : à partir de la rentrée 2017, il faudra obligatoirement avoir effectué une Paces (première année commune aux études de santé), une L1 de STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) ou de sciences de la vie pour intégrer un institut.

Cette porte d'entrée était déjà adoptée par la majorité des établissements pour favoriser l'égalité des chances. Mais le concours PCB (physique-chimie-biologie), souvent préparé par les étudiants dans des prépas coûteuses, est encore utilisé par une quinzaine d'instituts privés. Il survivra jusqu'en 2016. La publication de l'arrêté au Journal officiel est attendue pour la fin mai 2015.

CINQ années d'études pour exercer

Le second arrêté en préparation concerne la durée des études. "Dès la rentrée 2015, le cursus devrait passer de trois à quatre ans, si les travaux sur le texte sont finis dans les temps, annonce Annabelle Mairesse, la présidente de la FNEK (Fédération nationale des étudiants en masso-kinésithérapie). Cette année supplémentaire permettrait de mettre en place un stage long sur trois mois, vraiment professionnalisant, avec la possibilité de se rendre à l'étranger. La formation serait plus poussée. Elle rendrait ainsi moins nécessaires les formations complémentaires [comme les diplômes d'université, ndlr] dès la sortie du diplôme. Le travail personnel serait également plus approfondi et le temps consacré au mémoire plus long."

Si le timing est respecté, cet arrêté devrait être publié au Journal officiel en juillet 2015. Il porterait le nombre total d'années d'études nécessaires pour exercer le métier de masseur-kinésithérapeute à cinq ans minimum. Sans pour autant que le diplôme soit reconnu au grade de master... Un autre combat à venir.


Virginie Bertereau | Publié le

Vos commentaires (7)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Cindel.

Bonjour, Pour ma pars je suis en paces car j'ai l'objectif de faire des études de kiné. Il y a certains module qui ne me serviront pas en kiné...le niveau paces est assez difficile et trop complet pour les études en kiné. A quoi sa me servira de savoir écrire une molécule...et d'autres chose dans se genre. Bon courage au futur Etudiant !

JMR.

bonjour, Je ne comprends pas cette reforme pour la rentree 2016. Lors de la prochaine rentrée les etudiants aspirants a etre kine, devront etre integrer PACES. On va, en partie, retrouver en kine les personnes ayant echouees en medecine ou dentaire.... il y aura donc moins de place pour les personnes avec une vrai vocation pour les kine .....De ma comprehension les portes pour kine se ferment encore plus, meme si le quota de kinésithérapeute pour l’année scolaire 2015-2016 est fixé à 2 631(+67 par rapport à 2014/2015)....Pour les kine, je ne vois l'interet de la PACES ? Pourquoi une telle reforme ?......si vous avez un autre eclairage, je suis preneur.....Merci d'avance...

tientcheu grégoire.

Bonjour, Pourquoi,la France retarde à ouvrir un second cycle en kinésithérapie? Vous ne trouvez pas que c'est un retard dans l'évolution de cette pratique? je vous en prie chers dirigeants,marquons une grande progression dans cette discipline! Moi je suis kinésithérapeute formé à Kinshasa avec tous les volumes horaires et cours universitaires respectés;nous avons obtenu une licence.en première année nous avions comme matières:biologie,biochimie,informatique,physique,biophysique,anthropologie médicale,statistiques,anatomie et physiologie,initiation à la kiné,maths....puis biens d'autres; 2e année:patho générale,patho spécial,kiné ortho,kiné trauma,kiné rhuma,kiné cardio-respi,kiné gyné-obst,méthodes particulières,initiation à la recherche scientifique, et bien d'autres cours; 3è année:administration et gestion,ethique et déontologie,education des enfants anormaux,et biens d'autres cours;pourquoi pas penser au Master?

tientcheu grégoire.

je vous en prie essayer de regarder le programme académique de L'ISTM de kinshasa chers kiné et vous verrez que notre métier est noble et qu'il faut déjà le valoriser;Qu'est ce qui manque en France pour ne pas avoir un cycle master comme en Belgique? Je suis dérangé par ce que la FRANCE m'est trop chère

Lol.

Je suis très en colère, une réforme qui ne fait pas avancer les choses. Un diplôme Master toujours pas reconnu, 1 année à payer en plus dans le privé c'est énorme alors pourquoi ne pas mettre en place ces 4 ans au lieu de 3 à partir de la mise en place de la suppression des concours par PCB en 2016/2017 ! on va faire 1annee de plus, un programme sur 4 ans à 20h par semaine a partir de 2015 et on nous dit à la porte ouverte de l'école que je ne citerais pas "pour avoir plus de temps pour travailler ......quel leurre ! 3 ans c'était 27000€ c'était justifié, ça passe a 4 ans à 11000€ a partir de la rentree puisque certaines écoles du coup augmentent leur tarifs.....bah voyons faut que ça profite cette réforme. En tout cas elle profite pas à nous parents et aux etudiants qui n'ont pas leurs parents pour financer. Pourquoi le gouvernement ne réglemente pas le tarif des écoles aussi, on pond des réformes sans prendre en considération. ....un petit détail en fait......Le coût en plus ! C'est écoeurant.

Lol.

Je rajoute a mon commentaire : 4 ans à 11000€ l'année donc 44000€ ! Entre 3 ans à 27000€ et 4 ans à 44000€ y a de quoi être en colère !

Guillaume.

Bonjour, Je comprends votre colère. Cependant je tiens à vous assurer que cette réforme, ou plutôt le début d'une longue réforme n'est qu'une première étape. Une fois le concours PCB totalement supprimé, tous les étudiants auront une formation de 5 années universitaires et il sera alors plus légitime de revendiquer une reconnaissance digne de 5 années universitaires. Pour ce qui est du coût des études, c'est en effet scandaleux, malheureusement, ce n'est pas du ressort de l'Etat, mais des Conseils Régionaux (l'Etat a donné aux Régions la suppléance de la gestion des formations Sanitaires et Sociales...).. et qui laissent pour certains, les Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie, s'en mettre plein la poche en fermant les yeux/ou par manque de moyens... Je vous assure que des élus étudiants travaillent sur ces problématiques et que cela fait parti de leur combat de tous les jours. Vous souhaitant bonne continuation.

Joul's.

Et les autres études paramédicales dans tous ça ? Ergothérapeutes, psychomotricien....?

FouFou.

Ben ça change rien pour eux..

Fiffou.

C est un scandale Personne n ´e parle alors je vais le faire C est un lobby des écoles qui s en mettent plein les fouilles pour gagner plus d argent Elles se font aider de certain étudiants dirigeant qui mènent les autre par le bout du nez Combien d etudiant ont pour projet d aller a l étranger ???? Ils sont à la marge Combien d etudiant veulent aller enseigner :eux aussi à la marge !!! Passer de trois a 4 ans aurait un intérêt si le meme programme etait étale donc plus longtemps à assimiler Au lieu de ca on rajoute du boulot donc 4 années chargées a mort Ou est l intérêt ??? Je préfère encore passer 3 ans à la mort en payant des frais de ouf mais on sait pkoi on le fait que de faire 4 ans ( meme pas reconnu master!!!) avec le meeeeeeme rythme!!! Ou est l intérêt a part celui des marginaux situes plus haut et des écoles pour faire du ble???? Les etudiant dont 80% veulent devenir libéraux n en n ont stttttrictement rien a faire de tout ca!!! On s est fait mener par le bout du nez et ça continue Quand les Etudiants ouvriront t ils les yeux et comprendront que ce n est pas leur intérêt? Cela me révolte que dans une société comme la notre cela se passe comme ça!!! Elle est belle la France et ceux qui rentrent cette annee nous n avons que nos teux pour pleurer... A bon entendeur...

Voir plus de commentaires