Newsletter

Exclusif. L'école de management Léonard-de-Vinci obtient le grade de master

Cécile Peltier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Pôle universitaire Léonard de Vinci.
L'EMLV espère que le grade de master lui ouvrira les portes des banques communes d'épreuves, de la CGE, ainsi que celles de la cour des écoles accréditées internationalement. // ©  Letitbe
L'EMLV (École de management Léonard de Vinci) a décroché, le 16 juin 2016, l'autorisation de la "commission Chanut" de délivrer un diplôme conférant le grade de master. Un sésame qui, espère-t-elle, lui ouvrira les portes des banques communes et de la CGE (Conférence des grandes écoles).

Le courrier de la Dgesip (Direction générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle) est arrivé le 16 juin 2016 à l'école de management Léonard-de-Vinci. L'établissement postbac a obtenu un avis favorable de la CEFDG (Commission d'évaluation des formations et diplômes de gestion) pour délivrer un diplôme conférant le grade de master, dans le cadre de son programme grande école, déjà visé à bac + 5 depuis 2011.

Ce grade lui a été attribué pour une durée de deux ans, au terme d'un audit qui portait notamment sur la qualité des professeurs, de la recherche et de la pédagogie.

Le Cneser
(Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche) doit encore être consulté, avant  que cette décision ne fasse l'objet d'une publication au Journal officiel. Afin de coïncider avec le grade, le visa de l'établissement, renouvelé l'année dernière pour deux ans, a été également prolongé d'un an, à compter du 1er septembre 2016.

UN succès à la PREMIÈRE DEMANDE 

"Décrocher le grade figurait dans notre plan stratégique, se félicite le directeur de la business school, François Thérin. Nous sommes d'autant plus heureux que c'était notre première demande ! Son obtention est la reconnaissance de tout le travail de l’EMLV et des équipes du Pôle Léonard-de-Vinci en général."

CAP SUR LES BANQUES D'éPREUVES

L'école de management est passée devant la commission "Chanut" le 19 mai dernier. "Dans son rapport, la commission a salué l'ancrage local de l'école, son approche transversale des enseignements et des programmes avec les deux autres établissements du pôle (l'ESILV et l'Institut de l'Internet et du Multimédia), mais aussi la structuration de sa politique de recherche et l'augmentation de sa production d'articles", décrit le directeur.

Ces trois dernières années, l'EMLV a en effet "renouvelé 40 % de son corps professoral" et "la norme est désormais le recrutement de publiants dans des revues classées, dont de plus en plus d'internationaux", ajoute François Thérin, qui table sur une augmentation de 50 % de son corps professoral et de ses effectifs d'ici à cinq ans.

Il espère que ce grade lui ouvrira les portes des banques communes d'épreuves, de la CGE et, à terme, celles de la cour des écoles détenant des accréditations internationales.


Cécile Peltier | Publié le

Vos commentaires (7)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
rany.

l'école a obtenu le grade de master cette année

Thomas.

D'un autre côté, avoir le grade de master, c'est quand même un peu le minimum.... sinon, légalement, le diplôme ne vaut rien ...

ARTHUR.

Bonjour et bravo à la Direction de cet établissement et aux enseignants pour cette obtention. Le travail en transvers est un atout considérable pour les étudiants. Excellente nouvelle #emlv #poleleonarddevinci #therin #ladefense

julien.

Bonjour Christine, la procédure suivante est elle longue, l'avis favorable confère t elle de grande chance d'avoir le grade rapidement Il y a t-il moyen de consulter la décisions de ces organismes en avance ?

pierre.

bah christine faut te calmer ahah

Voir plus de commentaires

publi-info

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne