Formation : Niort veut attirer 2.500 nouveaux étudiants

Amélie Petitdemange
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le bâtiment Niortech accueillera des formations du CNAM et d'Excelia.
Le bâtiment Niortech accueillera des formations du CNAM et d'Excelia. // ©  Niort Agglo - Bruno Derbord
L’agglomération de Niort espère doubler son nombre d’étudiants pour atteindre 5.000 d’ici 2028. La ville s’est dotée d’un schéma local de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (ESRI) en avril 2018. Dans ce cadre stratégique, de nouvelles formations voient le jour depuis la rentrée 2019, notamment dans le domaine du numérique.

"Nous n’avons pas assez d’étudiants : 2.600 pour une agglomération de 125.000 habitants. Alors que le taux de réussite au bac est supérieur au niveau national, la poursuite d’étude est inférieure", souligne le maire de Niort, Jérôme Baloge. "C’est une partie de la population que l’on perd", regrette-t-il. De plus, les entreprises ont du mal à recruter, notamment dans les emplois très qualifiés.

Favoriser la poursuite d'études et l'insertion professionnelle

Pour redynamiser le territoire, Niort s’est donc dotée d’un schéma local de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (ESRI) en avril 2018. La ville veut offrir plus de possibilités de poursuite d’études à ses habitants et attirer de nouveaux étudiants. "Le numérique, l’industrie, la logistique et le secteur de l’assurance sont particulièrement importants", détaille M. Baloge. L’accent sera également mis sur l’apprentissage pour favoriser l’insertion professionnelle.

Le CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) va ainsi développer ses formations à Niort, tout comme dans une cinquantaine de villes dans le cadre de son projet "Cœur de territoire" à partir de 2020. Une licence 1 numérique verra le jour, ainsi qu’une licence informatique et une licence éco-gestion, toutes deux en apprentissage. Deux formations supplémentaires seront créées dans les années suivantes, avec un objectif à terme de 400 étudiants.

L'appartenance territoriale, un enjeu pour les universités hors métropole

L’école de commerce Excelia s’est également installée à Niort avec un Master of Science en Marketing Digital et Stratégies Collaboratives. Elle va également ouvrir trois bachelors à la rentrée prochaine.

L’université de La Rochelle proposera quant à elle une licence pro en objets connectés et un master informatique en apprentissage à partir de la rentrée 2020. De son côté, l'Université catholique de l'ouest d' Angers prépare l'ouverture de trois licences à la rentrée 2020. Les écoles d’ingénieurs ESTP et 3iL proposeront également de nouveaux bachelors.

Des structures pour accueillir les étudiants

Une fois ces nouveaux étudiants attirés, l’enjeu sera de les accueillir et de les faire rester. Une résidence Crous a été construite et une résidence habitat jeune sera érigée. La ville va aussi investir dans les équipements (bâtiments, classes) à hauteur de 20 millions d’euros. "La vie étudiante est notre première priorité économique", affirme le maire.

Le développement de l’offre de formation est une priorité pour plusieurs villes françaises, comme Angoulême ou la Rochelle. Chacune a ses objectifs propres, liés aux besoins du territoire. Niort espère de son côté devenir un pôle majeur d'innovation dans les secteurs de l'assurance et de la finance.

Les nouvelles formations à Niort

→ Au CNAM :
• Ingénieur BD IA (sept. 2018)
• Projet "Cœur de Territoire" (2020 et suiv.)
• Licence Droit éco gestion en apprentissage
• Bac+1 numérique
• Licence Info en apprentissage

→ A Excelia :
• Master of Science en Marketing Digital et Stratégies Collaboratives
• BBA spécialisation Management et ressources humaines (sept. 2020)
• BBA spécialisation Marketing digital (sept. 2020)
• BBA spécialisation Web design et communication graphique (sept. 2021, de La Rochelle Digitale School)

→ A l'UCO Angers :
• Licence Psychosocio (sept. 2020)
• Licence Infocom (sept. 2020)
• Licence Economie, Gestion, Ethique des entreprises (sept. 2020)

→ A l'université de La Rochelle :

• Licence pro Objets connectés (sept. 2020)
• Master Informatique (sept. 2020)

→ A l'ESTP :
• Bachelor Conducteur de travaux (sept. 2021)

→ A l'école 3 IL :
• Bachelor Informatique (sept. 2020)


Amélie Petitdemange | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
jpjohet.

Le Cnam ok l'antenne dépend de celle de poitiers mais le reste des formations supérieurs licence et master (sur le risque)dépend de l'université de poitiers; cet article est bizarrepas un mot des liens avec poitiers et que vient faire angers, la rochelle