Newsletter

Frais d'inscription illégaux et sélection dans les universités : l'enquête 2014 de l'Unef

CS
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Enquête - Unef - 2014 - Universités - Sélection
Enquête - Unef - 2014 - Universités - Sélection

INFOGRAPHIE. L'Unef publie, mercredi 16 juillet 2014, son enquête sur les "frais d'inscription illégaux" dans les universités. Si ces derniers deviennent limités, avec un nombre d'établissements concernés encore en baisse, c'est également la sélection en licence que dénonce le syndicat étudiant, qui accuse 33 universités, tout en faisant le lien avec leurs difficultés financières.


CS | Publié le

Vos commentaires (2)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Viviane Micaud.

Quand le nombre de places est très inférieures à la demande, contrairement à l'UNEF, je suis favorable à une sélection sur la motivation dans le vivier de ceux qui ont une chance raisonnable de réussir au vue de leur acquis. On peut donner une obligation de diversité dans les recrutements à tous les formations payées par l'argent public. L'UNEF préfère le tirage au sort... les personnes motivées qui ont la capacité de réussir, éliminées, apprécient toujours.

Viviane Micaud.

Merci à l'UNEF de faire de la pub pour les grandes écoles en communicant sur le fait que les frais d'inscription sont du même ordre de grandeur que les universités. Comme par ailleurs, les grandes écoles offrent à tous la possibilité de se loger à un prix correct (contrairement aux universités qui réservent les quelques places en Cité U aux ultraboursiers ou aux étrangers) et qu'il est possible de faire la cuisine (et économiser sur les repas), il est beaucoup moins coûteux de faire une grande école d'ingénieur que l'université. C'est très gentil à l'UNEF de l'afficher.