Newsletter

Frais de scolarité : en écoles d’ingénieurs, les plus fortes hausses viennent… du public

Céline Authemayou
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'école des ponts ParisTech a vu passer ses droits de scolarité de 1.300 € à 2.660 € en quatre ans.
L'École des ponts ParisTech est l'école qui a vu ses frais de scolarité augmenter le plus ces dernières années. // ©  Florence Levillain pour L'Étudiant

EducPros a passé au crible les droits de scolarité exigés par les écoles d'ingénieurs depuis quatre ans, en fonction de leur statut et de leur tutelle. Des chiffres issus des derniers palmarès de l'Etudiant. Résultat : les écoles qui affichent les plus fortes hausses sont publiques.

Formation payante, gratuite ou donnant même lieu à une solde... Dans les écoles d'ingénieurs, les stratégies en matière de frais de scolarité sont aussi hétérogènes que les statuts des établissements.

À la rentrée 2015, 55% des élèves-ingénieurs étaient inscrits dans une école placée sous la tutelle du MENESR. Une majorité des étudiants a donc intégré une formation d'ingénieurs en s'acquittant de 615 €.

INFOGRAPHIE. Frais de scolarité en écoles d'ingénieurs.


Dans le public, à chaque tutelle sa stratégie

Il y a les écoles sous tutelle de l'Enseignement supérieur... et les autres. En quatre ans, les établissements du MENESR ont vu leurs droits d'inscription augmenter de quelques euros, voire stagner à la rentrée 2015. Et ce, malgré les demandes régulières des directions, plaidant en faveur d'une hausse des droits.

Le débat avait été relancé à la suite de l'initiative prise en 2014 par le ministère de l'Industrie, autorisant ses écoles à passer leurs droits de 850 € à 1.850 €. Soit 1.000 euros d'augmentation.

Une autre étape a été franchie en 2015 lors de la création de CentraleSupélec. L'établissement, sous double tutelle Enseignement supérieur et Industrie, exige 2.200 € par an (2.500 € en 2017), contre 615 € pour Centrale (sous tutelle MENESR) et 2.300€ pour Supélec (de statut privé).

INFOGRAPHIE - Différences des droits entre écoles d'ingénieurs publiques.

Dans le privé, la barre des 10.000 € se rapproche

Entre 2012 et 2015, les écoles de statut privé ont augmenté leurs frais d'inscription de 520 €. À la rentrée 2015, le coût pour une année de scolarité en école d'ingénieurs privée est en moyenne de 6.513 €.

Les moins chères se situent à 4.800 € annuels, quand une poignée flirte désormais avec les 10.000 €, à l'image de l'Epita, l'ESME Sudria ou encore l'ECE. Un seuil symbolique franchi à la rentrée 2015 par quelques écoles de commerce.

Les chiffres analysés sont issus de notre palmarès 2016 des écoles d'ingénieurs.

Céline Authemayou | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires