Newsletter

Gamification de la formation continue et adaptive learning en question : l'innovation made in USA

Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'innovation made in USA
L'innovation made in USA
REVUE DE PRESSE ÉTATS-UNIS. Au sommaire : une appli qui gamifie la formation des salariés, un rapport coup de poing sur l'adaptive learning et les nouveaux outils de Google pour les classes.

Un acteur de la gamification des apprentissages lève 7 millions DE DOLLARS

GamEffective, une start-up basée en Caroline du Nord, poursuit sa croissance : elle vient de lever 7 millions de dollars auprès de divers investisseurs, un peu plus d'un an après en avoir levé 3 millions. Son concept : une plate-forme permettant de "gamifier" et de personnaliser les apprentissages, à destination des salariés d'une entreprise (en particulier les commerciaux). L'idée est de permettre à ces salariés d'apprendre tout le temps et à n'importe quel moment, sur leurs téléphones portables, et au moyen de jeux engageants.

L'application permet aussi de se fixer des objectifs, suivre ses progrès, comparer ses performances, recevoir un feed-back immédiat sur ses besoins de formation... Les entreprises peuvent utiliser la plate-forme pour définir des objectifs différents pour chacun de leurs employés. Au total, GamEffective emploie 40 personnes, et compte parmi ses clients de nombreuses grosses entreprises, selon Venture Beat.

À lire sur Venture Beat

Un rapport met en doute l'efficacité de l'adaptive learning

C'est un pavé dans la mare. Une étude sur les effets de l'adaptive learning (ces cours en ligne qui s'adaptent à chaque élève selon son rythme et ses progrès), menée auprès de 19.000 étudiants dans 14 universités américaines, vient de montrer que cette méthode avait globalement peu d'effets. En particulier sur les taux de réussite et les notes des étudiants. Au mieux, les bénéfices étaient marginaux. De même, la mise en place de cours en adaptive learning ne conduit pas à de substantielles économies pour les universités.

Toutefois, tout n'est pas noir pour l'adaptive learning. Le rapport montre que cette technologie semble être un peu plus efficace pour les cours de remise à niveau ou de rattrapage que pour les cours d'introduction à une discipline. Les cours en "adaptive" semblaient aussi plus concluants dans les community colleges que dans les bachelors universitaires en quatre ans.

À lire sur Inside Higher Ed

Google lance de nouveaux outils pour les classes

Google vient de lancer de nouveaux outils en libre accès à destination des enseignants et des élèves. La premier est une application nommée Expeditions (disponible sur Android uniquement pour le moment), qui donne accès à 200 visites de sites, musées ou monuments en réalité virtuelle. La firme a également inauguré Cast for Education, qui permet à un élève ou à un professeur de partager son écran avec la salle en le projetant sur un mur ou un écran face à la classe.

Google a aussi lancé une fonction quiz dans Google Forms. Une fonction spécialement pensée pour permettre aux professeurs de créer rapidement des quiz à partager, et monitorer les résultats de leurs élèves. Enfin, Google a annoncé la sortie de Project Bloks, un jeu dans lequel les élèves apprennent le code en programmant de petites machines.

À lire sur EdSurge


Jessica Gourdon | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Drimify.

La gamification et les mécaniques comme les quiz sont en effet des leviers très efficaces au niveau de l'apprentissage. La campagne #SolvedWithGames de l'agence Drimlike expliquait que 80% des étudiants pensent que leur productivité serait bien meilleure si les contenus éducatifs étaient gamifiés. De plus en plus de tablettes font leur entrée dans les classes d'écoles, un bel avenir pour cette approche ludique et efficace.