Newsletter

Gastronomie : nouveaux campus pour l'Institut Bocuse et l'Ecole Ducasse

Amélie Petitdemange
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Gastronomie : nouveaux campus pour l'Institut Bocuse et l'Ecole Ducasse
Le nouveau campus de l'institut Paul Bocuse à Ecully, dans la banlieue lyonnaise, sera dédié aux formations en management de l'hôtellerie et de la restauration. // ©  Institut Paul Bocuse
Les écoles de gastronomie et d’hôtellerie se réinventent et s’agrandissent. En 2020, L'Institut Bocuse ouvrira un nouveau campus à Ecully et l'Ecole Ducasse s'installe à Meudon.

L’Ecole Ducasse (ex-Ducasse Education) ouvre un nouveau campus à Meudon (92) en septembre 2020. Baptisé Paris Campus, cet espace de 5.000 m2 accueillera entre autres un “knowledge center”, une salle d’analyse sensorielle, des espaces de coworking, un potager et des ateliers dédiés aux arts culinaires et aux arts de la pâtisserie.

Le nouveau campus accueillera à la fois des étudiants et du public dans les restaurants d’application. L’objectif est de former 10.000 étudiants d’ici 5 ans, soit un doublement par rapport à la capacité d'accueil actuelle.

L’école disposait déjà de deux campus : l’École Ducasse – Paris Studio, à Paris, dédiée aux amateurs et aux entreprises et l’École Ducasse – École Nationale Supérieure de Pâtisserie, à Yssingeaux (43), pour les formations en pâtisserie, boulangerie, chocolaterie, confiserie et glacerie.

Lire aussi : Forte de son rapprochement avec l'ESCP, l'école Ferrandi veut être le "Harvard de la gastronomie"

A l’occasion de ce développement et du changement de nom de l’établissement, Elise Masurel a été nommée en septembre dernier à la tête de l’Ecole Ducasse. Le coût annuel de la scolarité s'élève de 11.400 à 14.200 euros suivant les formations suivies.

Sommet Education entre par ailleurs au capital de l’école. Le groupe est à la tête des institutions d’enseignement Glion et Les Roches, qui possèdent six campus en Suisse, Angleterre, Espagne et en Chine. Cette association permettra l’élargissement de l’offre de formation, avec de nouveaux bachelors centrés sur la pratique et le management.

L’Institut Bocuse s’agrandit et accède à Parcoursup

Du côté de Lyon, l’Institut Bocuse double sa superficie d’accueil avec un nouveau campus à Écully (69), qui ouvrira également en 2020. Près de 1.000 étudiants seront accueillis sur 7.000 m2, dans 22 salles de cours et 1 amphithéâtre. Ce campus sera installé dans le château de la Roseraie et sera dédié aux formations en management de l’hôtellerie et de la restauration. Les frais de scolarité s'échelonnent de 11.700 à 13.400 euros suivant les formations.

Dans un second temps, le campus existant du château du Vivier sera rénové et réservé aux arts culinaires. Actuellement des salles de cours sont dédiées aux cours théoriques, une quinzaine de laboratoires de cuisines à la pratique, et un restaurant d’application permet de s’entraîner.

Un nouvel espace sera quant à lui dédié à l’innovation et la recherche, à l'événementiel et à la création de concepts hôteliers et de restauration. L'Institut Paul Bocuse dispose par ailleurs d’un centre de recherche. Depuis sa création en 2008, 21 thèses ont été menées sur des sujets divers comme "alimentation au travail", "rejets alimentaires chez les enfants", "alimentation et Alzheimer", "goûts et cancers", "goûts et obésité" ou encore "analyse des pratiques culinaires mondiales".

Les diplômes bac+3 et bac+4 de l’Institut Paul Bocuse, déjà reconnus par l’Etat au titre RNCP, sont visés par le ministère de l’Enseignement supérieur depuis août dernier. Un changement majeur qui induit notamment la possibilité pour les étudiants de recevoir des bourses du CROUS. Les formations intégreront également la plate-forme Parcoursup dès la rentrée prochaine.


Amélie Petitdemange | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires