Geneviève Fioraso signe une convention pour booster les plans Campus

Olivier Monod
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a signé, le 11 avril 2013, une convention avec la CDC (Caisse des dépôts et des consignations), afin de mettre à disposition 20 milliards d’euros de prêts pour les universités voulant développer leur campus.

Geneviève Fioraso a avancé sa seconde solution pour accélérer l’Opération Campus, dont elle dénonce régulièrement l’absence de concrétisation sous la mandature de ses prédécesseurs. Après avoir modifié les modes de réalisation de ces opérations, en donnant priorité à la MOP (maîtrise d’ouvrage publique) à la place des PPP (partenariat public privé), elle mobilise un deuxième levier : la CDC (Caisse des dépôts et consignations), avec une convention nationale, signée le 11 avril 2013.

Objectif : permettre aux établissements "d’avoir accès aux 20 milliards d’euros de prêts sur fonds d’épargne destinés à financer les projets structurants des collectivités territoriales et des universités", indique le communiqué de presse du MESR (pdf). 

Priorités : le développement durable, le numérique, le logement social et l'innovation

Pour la ministre Geneviève Fioraso, cette convention permet d'englober "de nouvelles initiatives que l’opération Campus n’avait pas identifiées et qui sont pourtant indispensables pour rapprocher nos campus des standards internationaux."

Le ministère et la CDC ont par ailleurs insisté sur quatre priorités stratégiques guidant cet accompagnement des universités et des acteurs de l'enseignement supérieur dans la rénovation de leurs campus : les enjeux du développement durable, la promotion du numérique, l'accroissement de l’offre de logement social et le soutien à l’innovation et au transfert.

Lire aussi
Le billet de Pierre Dubois : Campus : de Pécresse à Fioraso et Un contrat sans queue ni tête

Olivier Monod | Publié le