Newsletter

Grand emprunt : François Fillon annonce les cinq campus universitaires lauréats de l'IDEX 2


Publié le
Envoyer cet article à un ami
La Sorbonne
La Sorbonne
Sorbonne universités, Sorbonne Paris Cité, Saclay, Aix-Marseille et Toulouse : les cinq lauréats de la seconde vague de l'Initiative d'excellence ont été annoncés par François Fillon vendredi 3 février 2012.

Les noms avaient fuité la veille , ils ont été confirmés officiellement par le Premier ministre lors de son déplacement à Bordeaux sur le thème des Investissements d'avenir.

Sorbonne universités, Sorbonne Paris Cité, Saclay, Aix-Marseille et Toulouse, rejoignent ainsi les regroupements vainqueurs de la première vagu e de sélection : Strasbourg, Bordeaux et PSL (Paris Sciences et Lettres, avec Paris Dauphine, ENS Ulm, etc.). Soit un total de 8 campus d'excellence labellisés, pour moitié en Ile-de-France, pour moitié en régions, avec une dotation globale en capital de 7.7 milliards d'euros.

Quatre candidats en lice pour cette seconde vague n'ont pas été retenus : Hésam (avec l'université Paris 1, l'EHESS, l'ENA, etc.), Lyon, Grenoble et Lorraine. Le Premier ministre a néanmoins indiqué qu'un accompagnement des projets d'Hésam et de Lyon serait mis en place par le ministre de l'Enseignement supérieur et le Commissaire général à l'investissement (CGI).

Sur les Initiatives d'excellence, lire aussi :

- Jean-Marc Rapp (président du jury IDEX) : "La gouvernance des projets doit être de très bonne qualité, pour que l’argent public soit distribué au mieux"

- L'interview d'Alain Rousset (président de l’Association des régions de France) : "Pour un euro versé par les Investissements d’avenir, trois devront être avancés par le laboratoire et les collectivités locales"

- Grand emprunt : la saison 2 des IDEX

- Grand emprunt : il y a une vie après l’IDEX

- Idex : champagne chez les gagnants, whisky chez les perdants

Les trois vainqueurs de l'IDEX 1
- Bordeaux (700 millions de dotation)
- Strasbourg (750 millions de dotation)
- PSL (Paris Sciences et lettres) (750 millions de dotation)

Les perdants des deux vagues de l'IDEX
- UEB-UNAM
- Lille
- Bourgogne-Franche Comté
- Montpellier

Lire aussi sur les blogs EducPros

Le billet de Joël Echevarria : Dura lex sed IDEX : les business schools passent à travers les Initiatives D’Excellence
Le billet de Pierre Dubois : Coûts de la politique d’excellence

Suivez toute l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le compte Twitter d'Educpros et la page Facebook d'Educpros .


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires