Grandes écoles toulousaines : une semaine « zapping » pour décloisonner les étudiants

Marie-Anne Nourry
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Depuis 2006, l'INSA (Institut national des sciences appliquées) de Toulouse organise chaque année une semaine « zapping ». Du 24 au 28 janvier 2011, huit écoles du CREDIGE (Conférence des directeurs de grandes écoles en Midi-Pyrénées) ont participé à la nouvelle édition, en proposant 31 stages originaux à l'ensemble des étudiants, qui pouvaient « zapper » d'une école à l'autre.

L'objectif de cette opération est de provoquer des rencontres entre les étudiants des grandes écoles de la région toulousaine. « Nous attachons beaucoup d’importance à l’ouverture de nos étudiants vers des univers différents, hors des sciences et des technologies. Ils gagnent aussi beaucoup à fréquenter des jeunes formés dans d’autres spécialités », déclare Didier Marquis, directeur de l’INSA de Toulouse. Ce dispositif rencontre un franc succès puisque 751 étudiants y ont pris part cette année, contre 191 en 2006.

Des stages transversaux

À titre d'exemple, l'ENFA (École nationale de formation agronomique) a proposé un stage « Le cinéma nous rend meilleur », l’ESC Toulouse une formation au management d’équipes mixtes (ingénieurs/managers), l’ENAC (École nationale d’aviation civile) une initiation aux systèmes de conduite de vol, et l’École des mines d’Albi-Carmaux un stage consacré à l’intelligence économique. Parmi les stages les plus originaux : « Utiliser l’homme des cavernes qui est en nous », « Clown, voix et créativité » ou « La mauvaise réputation : étude d’un phénomène ».


Marie-Anne Nourry | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires