Handivalides 2010 : universités et écoles s’impliquent sur le handicap

Séverine Tavennec
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Pour la cinquième année consécutive, les journées Handivalides lancées par l'association Starting-Block , agréée par l’Académie de Paris et le Ministère de la Jeunesse, auront lieu jusqu'au 5 mai 2010, dans une quarantaine d’universités et grandes écoles*.

37 journées de mobilisation

Cinq ans après le vote de la loi du 11 février 2005 pour "l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées", l'association Starting Block souhaite plus que jamais rappeler combien "il est important de rester mobilisé". Ainsi, depuis le 11 février, l'opération "Handivalides" est lancée dans 37 grandes écoles et facultés qui se mobilisent  pour cette cause.

Sensibiliser les étudiants au handicap

Au programme de chaque journée Handivalides, une série d'activités sera proposée : parcours en fauteuil, repas à l’aveugle, démonstrations de sports adaptés, tables rondes...  Autant d'initiatives par lesquelles les étudiants sont invités à prendre conscience, tant du chemin parcouru, que des obstacles encore à franchir au quotidien pour les jeunes en situation de handicap, notamment dans leur parcours de formation et d’insertion professionnelle.

La campagne Handivalides réussit ainsi à réunir de nombreux acteurs : administrations, associations étudiantes, étudiants en situation de handicap, employeurs, pouvoirs publics... Son principal objectif : soutenir les politiques handicaps des établissements et développer un mouvement national étudiant en faveur de l'égalité des chances des jeunes handicapés. 

Des moyens logistiques encore insuffisants

Aujourd’hui, environ 10 000 jeunes en situation de handicap moteur ou sensoriel ou présentant un trouble de la santé invalidant poursuivent leurs études dans le supérieur et seulement 4 % intègrent les grandes écoles. Des efforts ont été consentis depuis cette loi du 11 février 2005 avec la signature des Chartes Université/Handicap et Grandes Ecoles/Handicap qui ont changé les obligations des établissements supérieurs en matière d’accueil des personnes handicapées, mais les moyens logistiques pour améliorer cette accessibilité sont encore insuffisants.


* Centrale Lille, Chimie ParisTech, Ecole Centrale Lyon, EDHEC Lille, EM Lyon, ENSAE, ENS Cachan, ESC Clermont-Ferrand, Ecole vétérinaire Maison-Alfort, Esme Sudria, Euromed Marseille, ESCEM Tours, ESCEM Poitiers, ESPCI, ESTP, ESSEC, HEC, IGS, INSA Lyon, IOGS,  Mines ParisTech, Polytechnique, Ponts ParisTech , Rouen Business School, Sciences Po Paris, Supélec, Telecom ParisTech, Université d’Artois Lens, Université Joseph Fourrier, Université Lille II, Université de Nantes, Université Paris I, Université Paris II, Université Paris V, Université Paris XII, Université Paris XIII, Université de Strasbourg, UVSQ


Séverine Tavennec | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires