Newsletter

Idefi CréaTIC : des ateliers-laboratoires pour une pédagogie axée sur le numérique

Pauline Capmas-Delarue
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'université Paris 8 - ©M. Oui
L'université Paris 8 - ©M. Oui

Lauréat de l’appel à projet Idefi (Initiatives d’excellence en formations innovantes) début 2012, le programme CréaTIC, piloté par l’université Paris 8, est opérationnel depuis la rentrée 2013. Il a permis de doter une quinzaine de formations parisiennes d’ateliers-laboratoires équipés à la pointe de la technologie, pour mettre en œuvre une pédagogie fondée sur le numérique.

Depuis octobre 2013, les étudiants issus de 18 masters des universités de Paris 8, Paris Ouest, Paris Nord, du Conservatoire national supérieur d’art dramatique et des archives nationales ont inauguré une nouvelle forme d’apprentissage grâce au projet CréaTIC : une pédagogie par projet, par et avec le numérique, qui vise à apprendre aux étudiants à intégrer les TIC (Technologies de l'information et de la communication) dans leurs futurs métiers.

14 ateliers-laboratoires ont été ouverts à la rentrée. Le principe : faire travailler des étudiants, en groupe ou individuellement, autour d’un projet qui combine la discipline étudiée avec les nouvelles technologies – souvent à travers la fabrication de prototypes. L’apprentissage se fait alors par la création.
Par exemple, le Conservatoire propose un atelier-laboratoire intitulé "la scénographie par l’image numérique", qui consiste à élaborer un décor numérique pour la représentation d’une œuvre artistique. Des étudiants en arts, en mise en scène, mais aussi en informatique, seront amenés à collaborer sur ce même projet.

Un lieu de transdisciplinarité et d’échange avec des professionnels

En effet, les étudiants sont d’office inscrits dans l’atelier-laboratoire rattaché à leur master, mais peuvent opter pour un autre, moyennant un mail de motivation, et sous condition du calendrier des cours. Le but étant justement de favoriser la transdisciplinarité, et de faire travailler sur un même projet des étudiants issus de formations différentes.

Chaque atelier-laboratoire est supervisé par un professeur, qui peut demander à des professionnels extérieurs de venir partager leur expérience avec les étudiants, voire d’évaluer leur travail. L’objectif ici est de rapprocher les universités du monde de l’entreprise, et d’aider les étudiants dans leur insertion professionnelle.

Chaque projet réalisé en atelier-laboratoire fera l’objet d’une évaluation et devra obligatoirement être validé par des ECTS. Tous les projets des étudiants seront mis en ligne, et les plus prometteurs seront diffusés sur une plate-forme de crowdfunding pour permettre à leurs créateurs de se lancer sur le marché professionnel.

Objectif : 2.000 étudiants et l'autonomie financière en 2019

Outre les universités prenant part à ce projet, CréaTIC compte deux autres cercles de partenaires : des acteurs économiques et institutionnels (Cap Digital, Plaine Commune et le campus Condorcet), ainsi qu’une cinquantaine de partenaires étrangers – laboratoires et universités. Son financement est intégralement assuré par la dotation Idefi : d'un montant de 5,2 millions d’euros, celle-ci doit permettre de financer du matériel haut de gamme et d'assurer la pérennité du projet pendant six ans. L'objectif, d'ici là, est d'augmenter le nombre d’ateliers-laboratoires et de les étendre à un plus grand nombre de masters, de manière à atteindre 2.000 étudiants.

Parallèlement, les porteurs du projet entendent accroître leur réseau de partenaires afin de trouver de nouvelles sources de revenus. Car après décembre 2019, CréaTIC a vocation à être autonome financièrement.

En savoir plus
Consulter la liste des ateliers-laboratoires et celle des formations concernées.

Pauline Capmas-Delarue | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Astouric Alain.

Si seulement les choses étaient aussi simples ! Bien évidemment que l'acquisition de savoirs passe par la communication et que le numérique en est l'archétype. Mais ATTENTION, la communication n’est pas à elle seule la pédagogie ! La pédagogie est faite par l'humain, pour l'humain. Elle est faite d’interactions ; d’adaptation dans une certaine mesure aux attentes de l’apprenant ; d’humour naturel et de fous rires complices ; de valorisation de celui qui apprends par celui qui enseigne. La pédagogie est faite aussi de chair, de sentiments et d’émotions dont les outils électroniques ne sont pas (encore?) capables : Ne reproduisons pas une fois de plus l'erreur qui consiste à confondre quantité et qualité de l’information. Bien à vous http://astouric.icioula.org/