Newsletter

Indiscret. L'IPAG obtient le feu vert pour le "grade master"

Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
IPAG Paris
IPAG Paris

L'école de commerce IPAG a obtenu un avis favorable de la CEFDG (commission d'évaluation des formations et diplômes de gestion), présidée par Frank Bournois , pour délivrer un diplôme "conférant le grade de master". Ce "label" est attribué au terme d'un audit qui évalue notamment la qualité des professeurs, de la recherche, de la pédagogie. Le Cneser doit encore être consulté avant la parution du décret officiel.

Avec ce grade, que l'école devrait obtenir dans un premier temps pour deux ans, "l'Ipag réintègre la première division, dont elle n'aurait jamais dû sortir", affirme Guillaume Bigot , le directeur de cette école post-bac située à Paris et à Nice. "Entre 2008 et 2011, nous sommes passés de 26 à 42 professeurs permanents, et nous avons obtenu de nombreuses publications dans des revues académiques. Nous avons aussi restructuré la maquette pédagogique et stabilisé la gouvernance", poursuit-il. 

Davantage de profs et d'étudiants étrangers

Sur la même période, le nombre d'étudiants a augmenté de 40%, selon Guillaume Bigot. "Nous avons notamment recruté de nombreux étudiants en Inde, Chine, Arabie Saoudite, et créé des programmes en anglais pour les accueillir."

Au total, 9 écoles de commerce post-bac ont été autorisées par le ministère de l'Enseignement supérieur à délivrer un diplôme de grade master (le terme est protégé par l'Etat). L'Ipag devrait ainsi rejoindre dans ce cercle l'Essca, l'Ieseg, l'Esdes, l'ESCE, l'EM Normandie, l'ESG, l'EBS, l'EDC, et Advancia- Negocia. Au total, en intégrant les écoles accessibles après une prépa, 41 écoles de commerce possèdent ce "label" de qualité. 


Jessica Gourdon | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires