Newsletter

Indiscret. Frédéric Dardel et Denise Pumain chargés de préciser les contours du "successeur" de l'AERES

Camille Stromboni
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Frédéric Dardel, président de l'université Paris 5 Descartes et ancien directeur du département Sciences du vivant au CNRS, et Denise Pumain, géographe, professeur à l'université Paris 1 et ancienne rectrice, ont été chargés par la ministre de l'Enseignement supérieur d'une mission de réflexion sur l'évaluation scientifique et l'organisation du futur HCERES (haut conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur).

La loi sur l'enseignement supérieur et la recherche trace en effet les grandes lignes de ce futur haut conseil, reste à en préciser le fonctionnement concret par décret (quelles seront les modalités d'évaluation ? Quelle sera la composition des jurys ? Les rapports seront-ils publics ? Quelle forme prendra la notation ? etc.).

Le sujet est sensible : l'évaluation, et plus particulièrement l'AERES (agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur) - supprimée par la loi ESR et à laquelle va succéder cette nouvelle structure - ont en effet cristallisé les critiques de la communauté universitaire. "Nous allons tenter de trouver le plus grand consensus possible sur un thème complexe", résume Denise Pumain.

Les deux universitaires devront rendre leur rapport avec leurs préconisations d'ici début décembre 2013.


Camille Stromboni | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne