Newsletter

Indiscret. Idex : vers un éclatement du projet de l'Université Bretagne-Loire ?

Camille Stromboni
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Faculté des lettres, langues et sciences humaines, université d'Angers campus Belle-Beille
Faculté des lettres, langues et sciences humaines, université d'Angers campus Belle-Beille // ©  VB

Les sept universités qui portent l'Idex Bretagne-Loire n'ont pas encore tranché. Mais l'option est clairement envisagée : elles pourraient présenter cette fois-ci trois projets à la nouvelle vague de sélection de l'Initiative d'excellence, plutôt qu'un dossier commun.

Période de grand bouleversement chez les candidats à l'Idex. Après les universités du Languedoc-Roussillon, est-ce au tour des établissements ligériens et bretons de changer de stratégie, en poursuivant des chemins différents ?

C'est en tout cas une possibilité fortement envisagée par les sept universités – Nantes, Angers, Le Mans, Bretagne Sud, Rennes 1, Rennes 2 et Brest. Ces dernières avaient jusqu'ici porté un projet d'Idex commun dans la compétition de l'Initiative d'excellence, qui a toujours été recalé par le jury. Elles travaillent actuellement sur une tout autre configuration.

Trois projets : Nantes, Rennes et Brest

"Trois projets d'Isite sont actuellement en préparation, décrit Jean-Paul Saint-André, président de l'université d'Angers. L'un à Nantes – auquel nous serions associés –, l'un à Rennes et un autre à Brest."

"Je suis assez réservé sur cette stratégie, juge sobrement l'universitaire. Car cela me semble un peu contradictoire avec les objectifs affichés lors de la construction de la Comue (Communauté d'universités et établissements)."

"Rien n'est encore tranché, précise Jean Peeters, président de l'université de Bretagne-Sud. La réflexion est en cours sur l'opportunité de présenter trois projets ou un seul dossier d'Idex avec les trois thématiques sur lesquelles nous travaillons. Nous allons en discuter avec le CGI (Commissariat général à l'investissement) la semaine prochaine."


Camille Stromboni | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Sirius.

Tout projet d'Idex proposé par la Comue Université de Bretagne Loire sera rejeté. Tout simplement parce qu'aucun jury raisonnable ne peut faire confiance à la gouvernance d'un tel ensemble incohérent. Le problème n'est pas l'idex, il est de renoncer à cette Comue