Inseec : un nouveau campus Villette pour répondre aux besoins pédagogiques

Oriane Raffin
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Inseec : un nouveau campus Villette pour répondre aux besoins pédagogiques
// ©  Maraggency/Barbara Lopes
L’Inseec, école de commerce post-prépa du groupe Omnes Education, a agrandi ses locaux. Conçu de manière modulable, le nouveau campus a pour objectif de répondre aux nouveaux besoins pédagogiques.

Des poteaux métalliques soutenant une gigantesque verrière permettant à la lumière d'inonder les moindres recoins du bâtiment. L’Inseec a inauguré en mai de nouveaux locaux, rue Vellefaux, dans le 10e arrondissement parisien, après 14 mois de travaux. Une rénovation qui conserve la structure de l’ancien bâtiment, de style Eiffel.

Situé dans une ancienne armurerie de la Préfecture de police, il jouxte le bâtiment historique de l’école de commerce, créant ainsi un nouveau campus. Le site réunit en effet trois établissements du groupe Omnes Education – l’Inseec grande école, les MSc & MBA Inseec et Sup Career – sur 8.000 m2, pour environ 1.700 étudiants.

Comparé à un bateau, le nouveau bâtiment, “Vellefaux 2”, a pour objectif de devenir "un lieu de vie" pour les élèves, au-delà même des heures de cours. "L’appropriation des locaux par les étudiants est un moment clé. Les premiers signaux nous laissent à penser que cela marche", se félicite Thomas Allanic, directeur général Inseec grande école.

Inseec U devient Omnes Education et lance un plan de 100 millions d'euros d’investissement

Un bâtiment adapté aux nouvelles pratiques pédagogiques

La construction de ce site aura offert au groupe l’occasion de repenser l’utilisation des espaces. Comme ailleurs, "l’ingénierie de la pédagogie évolue, souligne Claire Souvigné, directrice bachelor et MSc & MBA Inseec Paris. Nous avions besoin de bâtiments qui correspondent à nos nouveaux besoins : davantage de lieux de vie que d’amphi !" Avec une structure centrale qui permet de favoriser la création de liens entre étudiants, intervenants et administration. A l’étage, un grand rooftop intérieur, orné d’un oranger, offre ainsi des espaces de travail modulables, accessibles pour les travaux de groupe.

Nous avions besoin de bâtiments qui correspondent à nos nouveaux besoins : davantage de lieux de vie que d’amphi ! (C. Souvigné, directrice bachelor, MSc et MBA)

"On est dans une école post-covid, confirme Marc Seifert, architecte au sein de l’agence A26 Architectures, qui a conçu la rénovation. Les espaces de coworking sont beaucoup plus présents que les salles de cours". Ainsi, l’amphithéâtre un temps pressenti a été remplacé par un espace multi-usages, pouvant être adapté aux besoins du moment (et des étudiants) : ateliers en petits comités ou conférence plus imposante. Avec un mobilier adapté et adaptable, favorisant les interactions en petits groupes. "Tout est léger et/ou sur roulettes", précise Claire Souvigné. Et toutes les salles sont équipées pour permettre un enseignement synchrone si nécessaire.

Le nouveau site va également abriter un incubateur, pour accompagner les projets entrepreneuriaux des étudiants ainsi qu’une salle de dégustation (autour du Wine Marketing Management) et une salle des marchés équipée par Bloomberg.

Le groupe Inseec U bâtit des ponts entre ses écoles

Une stratégie de rassemblement et de synergies

L’ouverture de ce campus s’inscrit dans un plan plus large d’investissements du groupe Omnes Education, qui regroupe 13 établissements, à Paris, Lyon, Bordeaux, Beaune, Chambéry et à l’étranger. En octobre 2021, il annonçait ainsi un plan d’investissement de 100 millions d’euros pour renforcer son offre d’écoles et de programmes.

La moitié de ce budget est consacrée aux nouveaux campus – en France et en Europe. Prochaines inaugurations prévues : le site de Cœur Défense ouvrira en septembre 2022, celui de Rennes en 2023. Si l'agrandissement du campus Paris La Villette fait partie de la stratégie du groupe, chaque campus conserve cependant son identité. "Nous sommes sur un campus Inseec, appuie Thomas Allanic. Le principe c’est que les étudiants sachent à quelle école ils sont rattachés. La marque Omnes n’a pas vocation à prendre le pas."

Le principe c’est que les étudiants sachent à quelle école ils sont rattachés. La marque Omnes n’a pas vocation à prendre le pas. (T. Allanic, directeur Inseec grande école)

Le regroupement d’établissements devrait néanmoins offrir la possibilité de mettre en place de nouvelles synergies. Ainsi, les MSc du pôle finances de l’Inseec vont rejoindre le campus de la Défense, pour bénéficier des infrastructures et échanges avec les autres établissements situés sur place (HEIP, ESCE).

Et des formations hybrides communes sont en projet. "Nous souhaitons proposer des passerelles pour donner de la valeur ajoutée aux étudiants", appuie Claire Souvigné. Au niveau du Campus Paris La Villette, chaque administration reste attachée à un bâtiment, qui marque l’identité de l’école. Mais les échanges seront nombreux. Les associations de l’Inseec grande école resteront par exemple implantées dans l’ancien bâtiment, contigu. Mais les événements auront lieu dans le nouveau. "Les associations auront davantage de visibilité et d’impact, se félicite Thomas Allanic. Et elles pourront aussi recruter parmi les étudiants des autres formations." Un environnement de travail riche pour les étudiants.


Oriane Raffin | Publié le