Newsletter

Jeunes diplômés bac+4 minimum : les patrons du 9-3 servent d’exemple

Céline Manceau
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Après la Seine-Saint-Denis en 2006, puis l’Ile-de-France en 2007, le dispositif « Nos quartiers ont des talents » (www.nosquartiers-talents.com ) prend une ampleur nationale. L’objectif reste le même : permettre à des diplômés, de niveau bac+4 minimum et issus d’un quartier populaire, à la fois, de décrocher un entretien d’embauche sans que leur nom ou leur lieu de résidence soit discriminatoire et d’être coachés par des cadres ou chefs d’entreprises bénévoles.  

Ces parrains ont pour mission de les recevoir, une première fois, pour les aider à améliorer leur CV, simuler un entretien ou finaliser leur projet professionnel. Ils s’engagent ensuite à assurer un contact mensuel en face-face ou par téléphone.  

Ils étaient 25 la première année, essentiellement patrons de PME du 9-3 confrontés à des difficultés de recrutement. Ils sont aujourd’hui 700, présents également dans des grands groupes tels que Orange, Total, Cetelem, la Société Générale ou encore l’Oréal. Le nombre d’entreprises partenaires est ainsi passé de 80 à 400.  

Pour la première fois, cette année, une grande école s’associe au dispositif : HEC via sa filière entrepreneurs. Chaque porteur de projet qui suit ce cursus parrainera un jeune en vue de l’embaucher au moment de la création de son entreprise.  

La prochaine vague de recrutement sera lancée le 27 mars 2008. Elle concernera, dans un premier temps, 1 200 jeunes âgés de moins de 30 ans de la région parisienne, en attendant que d’autres issus de toute la France, viennent déposer leur candidature sur le site de l’association.


Céline Manceau | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires