Newsletter

Jeux éducatifs et apprentissage entre pairs : l'innovation made in USA

Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'innovation made in USA
L'innovation made in USA
REVUE DE PRESSE ÉTATS-UNIS. Au sommaire : un jeu sur le marché de l'art, un logiciel pour améliorer les capacités rédactionnelles des étudiants, et une plate-forme d'apprentissage entre pairs via la vidéo.

apprendre entre pairs VIA des vidéos : une plate-forme lève 4 millions DE DOLLARS

ApprenNet, une start-up de Philadelphie, vient d'annoncer une levée de fonds de 4 millions de dollars, ainsi qu'un changement de nom : elle s'appellera désormais Practice. Sa plate-forme, qu'elle vend à des universités, est originale. Elle permet à des élèves de tester leur maîtrise d'une compétence pratique (par exemple : faire un pitch, expliquer telle théorie ou procédure, résoudre un problème proposé par un enseignant) en s'enregistrant eux-mêmes en vidéo. Puis d'obtenir le feed-back des autres élèves connectés – qui eux aussi vont s'enregistrer en vidéo. Une manière d'apprendre entre pairs, et de s'exercer autrement via la simulation et la répétition

Parmi les clients de cette start-up figurent Harvard, University of Pennsylvania ainsi que des entreprises qui utilisent la plate-forme en formation continue. Les universités paient 25 dollars par étudiant et par semestre pour pouvoir l'utiliser.

À lire sur EdSurge

Un logiciel pour aider les étudiants à mieux écrire

Une grande partie du travail étudiant consiste à écrire : rédiger des essais, des commentaires ou des synthèses. Mais beaucoup d'élèves ont des difficultés dans ce domaine, peinant à formuler leurs idées et à les traduire en mots. C'est à ce blocage que s'attaque Citelighter, qui a créé une plateforme pour aider pas à pas les étudiants à rédiger. 

Les professeurs proposent aux étudiants de se servir de Citelighter, et configurent la plate-forme selon le travail écrit demandé. Citelighter va alors guider les étudiants, les aidant à structurer leurs idées via différents modules interactifs, et décompose le travail en plusieurs étapes. Les enseignants peuvent monitorer en direct le processus d'écriture, afin de mieux comprendre les erreurs des étudiants.

La plate-forme Citelighter est utilisée dans 8.600 établissements aux États-Unis (lycées, universités, business schools...) et devrait poursuivre son expansion : la start-up, basée à Baltimore, vient de lever 2,1 millions de dollars. Une somme qui porte sa levée de fonds totale à plus de 7 millions de dollars depuis sa création en 2011.

À lire sur EdSurge

Le marché de l'art transformé en jeu

Le marché des jeux éducatifs continue sa croissance aux États-Unis. Triseum, une start-up du Texas spécialisée dans la conception de jeux pour les étudiants, vient de lever 1,4 million de dollars, et lance son premier jeu sur le marché. Baptisé Arté, il doit permettre aux étudiants de comprendre le marché de l'art en s'immergeant dans le contexte de la Renaissance italienne. Destiné à la fois aux étudiants en business et en histoire de l'art, ce jeu dure entre quatre et six heures, et permet de comprendre les logiques économiques de ce secteur.

Triseum a d'autres projets : la start-up, qui emploie 30 personnes, planche sur plusieurs jeux, dont un jeu d'aventures en 3D centré sur le calcul pour des étudiants des filières scientifiques. Le patron de Triseum, qui est aussi professeur à l'université Texas A&M, croit beaucoup à l'utilisation des jeux au niveau universitaire, en particulier en premier cycle. Selon lui, ces jeux permettent de rendre l'apprentissage "fun", de motiver et d'engager les étudiants dans leurs études, et apportent une solution au problème du décrochage, véritable fléau aux États-Unis.

À lire sur Venture Beat


Jessica Gourdon | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Adam.

Apprendre les mathématiques gratuitement http://Aztekium.pl/Maitre